Bourse > Innate pharma > Innate pharma : Trésorerie renforcée, étapes cliniques importantes en 2014 et 2015
INNATE PHARMAINNATE PHARMA IPH - FR0010331421IPH - FR0010331421
11.040 € -1.95 % Temps réel Euronext Paris
11.240 €Ouverture : -1.78 %Perf Ouverture : 11.320 €+ Haut : 10.990 €+ Bas :
11.260 €Clôture veille : 206 691Volume : +0.38 %Capi échangé : 595 M€Capi. :

Innate pharma : Trésorerie renforcée, étapes cliniques importantes en 2014 et 2015

INNATE PHARMAINNATE PHARMA

(Tradingsat.com) - Objet d'un vif intérêt de la part de la communauté financière depuis la fin de l'année dernière, avec un cours multiplié par 5 en quelques mois, la société biopharmaceutique Innate Pharma a publié mardi matin ses comptes 2013.

La "société de l’immunité innée" développant des médicaments innovants contre le cancer et les maladies inflammatoires a dévoilé des produits opérationnels s’élevant à 16,7 millions d’euros (contre 14,3 millions d’euros en 2012) provenant principalement des accords de collaboration et du crédit impôt recherche.

Ses charges opérationnelles se sont élevées à 19,4 millions d’euros l'an dernier, (contre 17,7 millions d’euros en 2012), dont près de 80% consacrés à la recherche et au développement. Innate Pharma a toutefois légèrement réduit sa perte nette à 2,9 millions d’euros (contre 3,2 millions d’euros en 2012).

Le point à souligner est le renforcement de la situation de trésorerie, équivalents de trésorerie et instruments financiers courants, qui s’élevait à 41,3 millions d’euros au 31 décembre 2013 grâce à un placement privé de 20,3 millions d’euros effectué auprès d’investisseurs spécialisés basés aux États-Unis.

« Nous avons [...] augmenté notre visibilité et attiré de nouveaux investisseurs. Notre trésorerie s’en est trouvée renforcée ainsi que notre valorisation boursière, nous donnant de nouveaux moyens pour consolider notre portefeuille en immuno-oncologie. Ceci s’est notamment traduit par la récente acquisition de l’anti-NKG2A, un programme d’anticorps first-in-class, prêt à entrer en Phase II. », a commenté Hervé Brailly, président du directoire d’Innate Pharma.

« Nous avons désormais deux programmes d’immuno-oncologie au stade clinique, l’un licencié au leader du domaine, Bristol-Myers Squibb, et l’autre, propriétaire, que nous voulons avancer par nos propres moyens », souligne le dirigeant.

Hervé Brailly indique « de plus [que] l’anticorps cytotoxique IPH4102 devrait être en clinique début 2015 », sans oublier « un portefeuille d’actifs précoces, dont notre programme d’anticorps anti-MICA, récemment annoncé ». Ainsi, « nous avons des étapes cliniques importantes en 2014 et 2015, ce qui rendra la période passionnante », conclut le dirigeant.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...