Bourse > Innate pharma > Innate pharma : Toujours "une très bonne opportunité" d'achat selon un analyste
INNATE PHARMAINNATE PHARMA IPH - FR0010331421IPH - FR0010331421
13.660 € -2.43 % Temps réel Euronext Paris
14.000 €Ouverture : -2.43 %Perf Ouverture : 14.070 €+ Haut : 13.540 €+ Bas :
14.000 €Clôture veille : 213 779Volume : +0.40 %Capi échangé : 736 M€Capi. :

Innate pharma : Toujours "une très bonne opportunité" d'achat selon un analyste

(Tradingsat.com) - Gilbert Dupont a réitéré lundi matin sa recommandation "Acheter" et son objectif de cours de 20 euros sur Innate Pharma. Le broker reste "intimement convaincu que le cours actuel représente une très bonne opportunité de se repositionner" sur la valeur, qui devrait selon lui "continuer de bénéficier d'une très bonne dynamique".

Alors que la société biopharmaceutique vient d'annoncer le traitement de la première patiente dans le cadre de l’essai clinique de phase I/II testant IPH2201 en monothérapie dans les cas de cancers ovariens de grade élevé, deux autres essais testant le produit doivent démarrer en 2015 : le premier en combinaison avec ibrutinib chez des patients présentant une leucémie lymphoïde chronique, le second avec cetuximab chez des patients présentant un cancer de la tête et du cou.

Le plan de développement initial prévoit également un programme clinique de Phase II en combinaison avec durvalumab, un anticorps anti-PD-L1, dans des tumeurs solides.

Par ailleurs, lors d'une conférence de l`EORTC (European Organisation for Research and Treatment of Cancer) sur les lymphomes cutanés de l`EORTC qui se tenait ce week-end, le rationnel d`IPH4102 dans le traitement des lymphomes T cutanés (LTC), ainsi que le protocole de l`essai de Phase I à venir ont été présentés par le professeur Martine Bagot, Chef du Service de Dermatologie à l`Hôpital Saint-Louis à Paris.

L'étude de Phase I est un essai ouvert, multicentrique testant IPH4102 chez des patients présentant un LTC en rechute ou réfractaire. Il sera mené en Europe (France, Hollande et Royaume-Uni) et aux États-Unis avec la participation de centres experts de référence.

Le premier patient devrait être traité dans les prochaines semaines à la suite des approbations réglementaires récentes en France, en Hollande, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

"La stratégie mise en oeuvre par la société devrait lui permettre d’accélérer son développement clinique dans cette indication à fort besoin médical.", estime Gilbert Dupont.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...