Bourse > Imerys > Imerys : En hausse après l'accord d'acquisition de S&B
IMERYSIMERYS NK - FR0000120859NK - FR0000120859
65.350 € -1.03 % Temps réel Euronext Paris
65.160 €Ouverture : +0.29 %Perf Ouverture : 65.570 €+ Haut : 64.980 €+ Bas :
66.030 €Clôture veille : 59 385Volume : +0.07 %Capi échangé : 5 200 M€Capi. :

Imerys : En hausse après l'accord d'acquisition de S&B

tradingsat

(CercleFinance.com) - Imerys a annoncé hier soir un 'rapprochement stratégique' avec la majeure partie d'un autre acteur des minéraux industriels basé au Luxembourg, S&B. L'opération retient une valorisation de la totalité des fonds propres de la cible de de 525 millions.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action Imerys prend 2,3% à 58,6 euros (soit une capitalisation de 4,5 milliards d'euros) dans un marché en baisse de 0,5%.

A ce jour, S&B est détenu à 61 % par la famille fondatrice Kyriacopoulos et à 39 % par Rhône Capital. De son côté, Imerys est contrôlé à hauteur de 56% par le holding belge Groupe Bruxelles-Lambert (GBL).

Le paiement comprendra une partie en cash (311 millions d'euros), et une partie en titres (214 millions) via une levée de fonds réservé à la famille Kyriacopoulos qui, post-opération, détiendra 4,4% environ d'Imerys.

Même en tenant compte de la dette financière nette portée par S&B (235 millions d'euros), le gearing d'Imerys restera inférieur à 60% après l'opération.

'Acteur majeur des minéraux industriels avec une gamme diversifiée de produits et d'applications destinés à une grande diversité de marchés finaux, S&B est présent en Europe de l'Ouest, en Amérique du Nord et dans les zones émergentes d'Europe et d'Asie', explique Imerys.

Au 1er semestre, le groupe a généré un CA de 207 millions d'euros et une marge d'excédent brut d'exploitation 'proche de 20%'.

S&B fait notamment partie des grands noms de la bentonite : il s'agit de liant destiné à la fonderie, aux revêtements d'étanchéité, aux adjuvants de forage et à divers additifs fonctionnels. C'était le coeur de métier de l'américain AMCOL, qu'Imerys avait sans succès tenté de racheter en début d'année.

“Ce rapprochement stratégique aurait un effet relutif sur le résultat courant net par action d'Imerys dès la première année d'intégration et serait créateur de valeur dès la troisième année pleine de consolidation grâce, notamment, aux importantes synergies de développement qui en sont attendues”, estime Imerys.

Selon le PDG d'Imerys, Gilles Michel, 'cet accord constitue une étape majeure dans la stratégie de développement d'Imerys. En accueillant les équipes de S&B, avec qui nous partageons une culture et des valeurs semblables, nous allons ensemble renforcer nos positions mondiales dans les spécialités minérales pour l'industrie.'

'Les investisseurs pourrait ne pas être séduit les marchés finaux des activités de S&B (sidérurgie, construction) mais l'intérêt stratégique de cette acquisition reste les synergies qui seront générées tant en termes de développement que de baisse des coûts', estimaient ce matin les analystes de Société Générale.

Cependant, les analystes évoquent une 'bonne complémentarité industrielle' et 'un prix d'acquisition en ligne avec les critères du groupe'. A l'achat sur le titre, ils visent un objectif de 65 euros.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...