Bourse > Imerys > Imerys : Bénéfice trimestriel en hausse de 7%
IMERYSIMERYS NK - FR0000120859NK - FR0000120859
73.860 € -0.38 % Temps réel Euronext Paris
74.140 €Ouverture : -0.38 %Perf Ouverture : 74.240 €+ Haut : 73.580 €+ Bas :
74.140 €Clôture veille : 65 335Volume : +0.08 %Capi échangé : 5 877 M€Capi. :

Imerys : Bénéfice trimestriel en hausse de 7%

tradingsat

(CercleFinance.com) - Imerys a terminé le 1er trimestre de son exercice 2012 sur un résultat net part du groupe amélioré de 7% à 76 millions d'euros (1,05 euro par action, + 10,2%). Le groupe se montre prudent quant à ses perspectives.

Sur la période, le spécialiste des minéraux industriels, dont le Groupe Bruxelles-Lambert (GBL) contrôle le capital via le holding Belgian Securities, a réalisé un chiffre d'affaires de 974,4 millions d'euros (+10,4%).

“Les disparités géographiques sont cependant désormais marquées : en Europe, la croissance continue de ralentir ; en Amérique du Nord, l'activité économique s'est améliorée ; les zones émergentes ont poursuivi leur expansion, à un rythme toutefois moins soutenu”, indique Imerys.

Le résultat opérationnel courant n'ayant progressé que de 8,9% à 126,8 millions, la marge correspondante se tasse donc de 13,2 à 13%.

Commentant ces chiffres, le PDG du groupe Gilles Michel a déclaré qu'“au 1er trimestre 2012, les performances opérationnelles d'Imerys ont été solides dans un environnement macro-économique désormais plus contrasté : ralentissement de la zone européenne, amélioration en Amérique du Nord et croissance moins forte dans les pays émergents. Dans ce contexte, la rigueur de gestion d'Imerys et l'élargissement du Groupe aux métiers du Talc nous permettent d'afficher des résultats en croissance'”.

Du côté du bilan, le rapport de la dette nette sur les fonds propres n'a pas évolué 'de façon significative' depuis fin décembre 2011 à 47%.

Concernant la marche actuelle des affaires, “le début du deuxième trimestre 2012 ne montre pas de changement de tendance significatif par rapport au premier trimestre. L'environnement macro-économique du groupe reste contrasté, avec des disparités géographiques marquées et la visibilité demeure donc limitée”, indique Imerys.

“L'élargissement du groupe aux métiers du Talc constitue un vecteur de développement complémentaire pour 2012, de même que la nouvelle unité de proppants, qui monte progressivement en charge”, indique le groupe.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...