Bourse > Iliad > Iliad : Xavier Niel menace de couper la pub de Google "pour de bon"
ILIADILIAD ILD - FR0004035913ILD - FR0004035913
174.400 € -2.35 % Temps réel Euronext Paris
177.800 €Ouverture : -1.91 %Perf Ouverture : 177.800 €+ Haut : 174.150 €+ Bas :
178.600 €Clôture veille : 101 646Volume : +0.17 %Capi échangé : 10 243 M€Capi. :

Iliad : Xavier Niel menace de couper la pub de Google "pour de bon"

Xavier Niel, patron historique de FreeXavier Niel, patron historique de Free

(Tradingsat.com) - Visiblement impressionné par le charisme et la simplicité de Xavier Niel, l'un des patrons les plus emblématiques de l'Internet, le journaliste du Financial Times a probablement déjà oublié la note salée du restaurant parisien dans lequel il l'a convié la semaine dernière.

L'équivalent d'un forfait Free Mobile illimité pendant onze mois, voilà à peu près ce que les deux hommes ont consommé dans ce deux étoiles Michelin de la Place de la Madeleine...

Dans un article publié vendredi, Simon Kuper du très réputé FT a d'abord retracé l'histoire du patron historique de l'opérateur qui a révolutionné les télécoms avec sa box à 29,99 euros par mois et son entrée fracassante dans le mobile, avant de s'intéresser aux sujets brûlants de ces derniers mois.

Le "self-made-man" né à Créteil en 1967 à qui l'on reproche d'avoir "détruit" des emplois a rappelé avoir rendu 2 milliards d'euros de pouvoirs d'achat aux Français en divisant par deux la facture du mobile.

Interrogé sur les ambitions de Free à l'international, l'entrepreneur français qui détient 60% de sa société valorisée 10 milliards d'euros en Bourse, a répondu que les télécoms étaient une activité nationale, rappelant les difficultés qu'il a éprouvées pour obtenir une licence mobile en France.

"Un jour, on coupera la pub pour de bon"

Sur l'épineuse question du blocage de la publicité sur les différents sites web visités par l'abonné, fonction que le Groupe Iliad a activée par défaut suite au conflit entre Google et Free sur les frais d'interconnexion pour Youtube, Xavier Niel a été très clair : "Vous pensez que nous avons arrêté quand la ministre nous a dit de le faire ? Nous continuerons de le faire, nous couperons de temps en temps la pub sur Internet et un jour on la coupera pour de bon".

L'homme d'affaires qui a investi dans le journal Le Monde avec deux de ses camarades est également revenu sur l'école informatique qu'il vient de créer. Baptisée "42" et opérationnelle dès l'automne prochain, cette école gratuite et ouverte à tous dans laquelle il a investi 70 millions d'euros a déjà séduit 50 000 candidats passionnés par la programmation. "Je pense que 10 à 15% créeront leur entreprise", a estimé Xavier Niel.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...