Bourse > Iliad > Iliad : Une pause s'impose après les sommets, Morgan Stanley dégrade
ILIADILIAD ILD - FR0004035913ILD - FR0004035913
191.050 € +3.24 % Temps réel Euronext Paris
185.000 €Ouverture : +3.27 %Perf Ouverture : 191.050 €+ Haut : 184.300 €+ Bas :
185.050 €Clôture veille : 165 914Volume : +0.28 %Capi échangé : 11 220 M€Capi. :

Iliad : Une pause s'impose après les sommets, Morgan Stanley dégrade

Xavier Niel, fondateur de FreeXavier Niel, fondateur de Free

(Tradingsat.com) - Iliad consolidait très légèrement mercredi soir en clôture, cédant 0,25% à 157,1 euros après son pic historique de la veille à 161,5 euros, en réaction aux excellents chiffres de l'opérateur.

La bonne surprise est venue de Free Mobile, certes pas encore rentable mais quasiment au point mort au second semestre 2012, ce qui n'était pas du tout attendu.

Morgan Stanley a cependant estimé qu'il était temps de faire une pause sur le dossier, le broker ayant ainsi dégradé Iliad de "Surpondérer" à "Pondérer en ligne" avec un objectif de cours porté de 174 à 180 euros.

Prudence sur l'ARPU mobile

"Les résultats impressionnants de la société et les ajustements à la hausse qui en résultent sont reflétés dans les cours, a indiqué la banque d'affaires dans une note publiée ce mercredi.

Le courtier voit désormais sur le dossier un scénario avec un biais baissier, pour la première fois depuis douze mois, ainsi qu'un faible potentiel de bonne surprise en 2013.

Morgan Stanley évoque aussi un ralentissement des tendances de croissance dans le mobile avec un ARPU (revenu moyen par abonné) en déclin autour de 13-14 euros d'ici la mi-2013.

Le broker estime en outre que l'environnement réglementaire est moins porteur, faisant référence à la position de l'Autorité de la concurrence sur le contrat d'itinérance 3G Orange/Free, qui ne sera pas reconduit après 2018.

Free Mobile va proposer des offres subventionnées

La maison-mère de Free a rapporté mardi matin des comptes annuels supérieurs aux attentes, marqués par des pertes beaucoup moins élevées que prévu dans le mobile, où des offres subventionnées sont attendues prochainement.

"Le scénario le plus probable selon nous est que ces offres soient une nouvelle fois une arme de recrutement d’abonnés fixes, et pourraient donc être réservées aux abonnés Freebox et que les terminaux ajoutent un incrément de tarif sur le bundle quadruple play", a confié ce matin le bureau d'études Oddo.

Selon ses calculs, une offre haut débit Freebox couplée à un smartphone de type iPhone 5 (Apple) ou Galaxy SIII (Samsung) à 60 euros par mois est une option tenable aux yeux du courtier, sachant que la même offre est à 92€/ mois chez Bouygues.

Pénalisé par d'importants investissements dans l'expansion de son réseau (950 millions d'euros), Iliad a publié en 2012 un résultat net de 186,5 millions d'euros, contre 251,8 millions d'euros en 2011 (-25,9%).

L'EBITDA consolidé du Groupe s'est élevé à 921,4 millions d'euros, en progression de 10,6%. Le consensus tablait sur un bénéfice net de 162 M€ et un EBITDA de 845 M€.

S'agissant des perspectives, l'opérateur français de télécommunications anticipe un chiffre d'affaires de plus de 4 milliards d'euros à horizon 2015, une croissance du chiffre d'affaires de plus de 5% en 2013 dans le Fixe et un taux de couverture de 75% dans le Mobile à fin 2014 avec une part de marché mobile de 15% à moyen terme et de 25% à long terme.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...