Bourse > Iliad > Iliad : Société Générale relève sa cible à 241 euros
ILIADILIAD ILD - FR0004035913ILD - FR0004035913
174.400 € -2.35 % Temps réel Euronext Paris
177.800 €Ouverture : -1.91 %Perf Ouverture : 177.800 €+ Haut : 174.150 €+ Bas :
178.600 €Clôture veille : 101 646Volume : +0.17 %Capi échangé : 10 243 M€Capi. :

Iliad : Société Générale relève sa cible à 241 euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après avoir refait ses calculs, Société Générale (SG) estime que le potentiel du titre Iliad, maison mère de l'opérateur téléphonique Free, est plus élevé que prévu. Selon les analystes, “le risque lié à la vente aux enchères de fréquences largement intégré dans le cours'. Toujours à l'achat, ils ont donc relevé leur cible à 12 mois de 200 à 241 euros.

A la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 est stable, l'action Iliad prend 1,4% à 209,2 euros.

Selon les spécialistes, la récente sous-performance du titre à la Bourse de Paris s'explique par les 'préoccupations du marché quant à la capacité de Free Mobile à acquérir des fréquences lors des prochaines enchères (décembre 2015) et à la possibilité que la consolidation en France ne se matérialise pas'. En effet, fin mai, les Echos ont titré une interview du ministre des Finances à ce sujet : 'Télécoms : l'heure n'est pas à la concentration'.

Selon Société Générale Iliad est grâce à son bilan en mesure d'absorber l'achat des fréquences. “'Si l'on suppose un décaissement de un milliard d'euros pour les fréquences 700 MHz (SFR avait déboursé 1,1 milliard d'euros pour deux blocs de 10 MHz dans la bande 800 MHz), la dette nette du groupe représenterait encore moins de une fois l'EBITDA anticipé 2017”, calcule la note de recherche.

Certes, la consolidation ne semble plus d'actualité dans l'Hexagone. Cependant, ajoute SG, 'nous pensons que l'absence de concentration du marché pourrait aboutir à des hausses de prix car Iliad (à l'instar de Bouygues Telecom) a besoin de cash flows supplémentaires pour investir dans la fibre'.

Enfin, les frais d'itinérance versés à Orange se réduiront rapidement d'année en année. Si les décisions de la direction peuvent être 'difficiles à anticiper', comme l'a prouvé l'intérêt récent pour la filiale T-Mobile USA, son historique est cependant jugé 'solide'.



Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...