Bourse > Icade > Icade : En baisse après ses résultats annuels
ICADEICADE ICAD - FR0000035081ICAD - FR0000035081
67.370 € -0.90 % Temps réel Euronext Paris
68.190 €Ouverture : -1.20 %Perf Ouverture : 68.190 €+ Haut : 67.290 €+ Bas :
67.980 €Clôture veille : 72 474Volume : +0.10 %Capi échangé : 4 993 M€Capi. :

Icade : En baisse après ses résultats annuels

tradingsat

(CercleFinance.com) - Icade, société foncière qui a fusionné avec Silic au 31 décembre dernier, a terminé son exercice 2013 sur un résultat net part du groupe en hausse de 141% à 126,9 millions d'euros (2,45 euros par action). Les indicateurs d'activité restent en demi-teinte, les problèmes rencontrés sur la tour EHQO pesant sur l'ANR et le taux d'occupation financier reculant sensiblement. Mais le groupe s'attend à de meilleures tendances, notamment en 2015. Alors que le CAC 40 recule de 0,7%, l'action Icade perd 1,5% à 68,7 euros ce matin à la Bourse de Paris.

L'AG des actionnaires d'Icade, société foncière au statut SIIC et de ce fait non éligible au PEA, du 29 avril prochain se verra proposer un dividende de 3,67 euros par action, soit 3 centimes de plus qu'en 2012 (+ 0,8%).

Sur l'année, les ventes progressent de 6,3% à 1,6 milliard d'euros et l'excédent brut opérationnel de 22,1% à 469,4 millions, soit une marge de 29,4% contre 25,6% un an plus tôt.

Le pôle Foncière du groupe a enregistré une hausse de ses loyers de 21% à 474,1 millions d'euros, soit + 1,7% à données comparables. 'Le loyer net ressort à 434,3 millions d'euros, soit un taux de marge de 91,6 % en amélioration de 2,4 points par rapport à 2012', indique le groupe. Après de cessions (logements vendus en bloc, plate-formes logistiques, ...), les d'actifs jugés non stratégiques ne se représentent plus que 4% du patrimoine à fin décembre 2013.

Le taux d'occupation financier a vivement reculé de 94,2% à 87,8%.

Le pôle Promotion a vu ses de 1,1 milliard d'euros progresser de 1,9%. 'Dans un marché nettement ralenti, le backlog s'élève à 1.538,5 millions d'euros en diminution de 7 % par rapport à 2012 (pro forma)', indique Icade.

Le cash-flow net courant est passé de 235 à 279,4 millions d'euros en un an, soit + 18,9%.

L'actif net réévalué (ANR) dit 'triple net' EPRA s'établissait, au 31 décembre, à 77,3 euros (- 4,2%), contre 80,7 euros un an plus tôt.

'Cette évolution s'explique essentiellement par le complément de provision sur la tour EQHO', soit l'ex-tour Descartes récemment rénovée sise dans le quartier d'affaires parisien de La Défense. 'Compte tenu du décalage de la commercialisation de cet actif, la valeur d'expertise a été abaissée à 458,6 millions d'euros ce qui a amené à enregistrer une provision de 76,1 millions d'euros dans les comptes 2013', explique Icade.

Revendiquant le rang de première foncière de bureaux en Europe, Icade s'estime 'la mieux positionnée pour capitaliser sur le développement du Grand Paris'.

Pour 2014, le groupe entend finaliser l'acquisition de Silic et porter le taux d'occupation financier au-dessus de 90%. Son taux d'endettement dit LTV devrait demeurer autour de 40% et le coût de la dette devrait diminuer (3,83% en décembre).

'À partir de 2015, Icade devrait connaître une amélioration importante de son résultat net récurrent grâce à la commercialisation de la tour EQHO et la livraison des projets sécurisés (le Monet et le Millénaire 3 seront livrés en 2015, Veolia en 2016)', ajoute Icade.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...