Bourse > Hi-media > Hi-media : Vers une séparation de l'activité Paiements
HI-MEDIAHI-MEDIA HIM - FR0012821890HIM - FR0012821890
7.320 € -2.14 % Temps réel Euronext Paris
7.420 €Ouverture : -1.35 %Perf Ouverture : 7.450 €+ Haut : 7.250 €+ Bas :
7.480 €Clôture veille : 4 106Volume : +0.14 %Capi échangé : 21 M€Capi. :

Hi-media : Vers une séparation de l'activité Paiements

tradingsat

(CercleFinance.com) - HiMedia Group a fait état ce jeudi après Bourse d'un chiffre d'affaires de 166,2 millions d'euros au titre de l'exercice 2014, soit un recul de 10% en données pro forma.

Les recettes issues de la publicité se sont élevées à 74,8 millions d'euros, en baisse de 14% en pro forma, tandis que le segment 'Paiements' a vu ses ventes baisser de 5% en pro forma à 91,4 millions.

Sur le seul quatrième trimestre, les revenus d'HiMedia Group ont diminué de 12% en données pro forma à 44,8 millions d'euros, dont 21,4 millions dans la publicité (-15% en pro forma) et 23,4 millions issus du pôle 'Paiements' (-7% en pro forma).

'L'activité au quatrième trimestre 2014 est conforme au plan de marche du groupe. Le paiement confirme sa très bonne dynamique avec une croissance de 51% du volume d'affaires sur le dernier trimestre et un retour à la croissance du chiffre d`affaires net. La publicité continue sa mutation vers un modèle plus orienté vers le RTB, la vidéo et le mobile. Ces tendances nous confortent dans le fait que les deux activités sont désormais bien repositionnées et disposent des moyens suffisants pour poursuivre leur développement de manière autonome', a commenté Cyril Zimmermann, fondateur et PDG du groupe.

Confirmant le retour à la croissance affichée au troisième trimestre, la marge brute a crû de 2% dans les paiements sur les trois derniers mois de l'année grâce à une contribution croissante de la monétique. Cette tendance globale devrait se poursuivre cette année.

Concernant la publicité, le display traditionnel continue à peser sur l'activité et HiMedia Group a anticipé au quatrième trimestre l'arrêt de certains contrats déficitaires de régie display afin de se concentrer sur ses activités en croissance (mobile et vidéo). Ces arbitrages pèseront sur le résultat d`exploitation 2014, a prévenu la société, mais n'auront plus d'impact sur l'exercice en cours et permettent au groupe d'accélérer sa mue pour être l'un des acteurs majeurs du programmatique (RTB), de la vidéo et du mobile.

L'ensemble des contrats signés ces derniers mois et l'acquisition début 2015 d'AdMoove dans le secteur de la publicité mobile illustrent les priorités stratégiques du groupe, dont le conseil d'administration a approuvé à l'unanimité mi-décembre le projet de séparation des deux activités, conduisant ainsi à l'introduction en bourse de HiPay, l'activité de paiement en ligne du Groupe.

Le projet de séparation qui sera soumis aux instances représentatives du personnel, aux autorités de contrôle prudentiel et aux actionnaires du groupe pourrait aboutir d'ici la fin du premier semestre 2015. Il devrait se faire par distribution des actions de l'entité consolidant l'ensemble des activités paiement sous forme de dividende en nature aux actionnaires de HiMedia. La cotation des titres se fera donc à la suite de cette distribution et les titres devraient être cotés sur Euronext Paris.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...