Bourse > Hewlett packard > Hewlett packard : En forte hausse après ses résultats
HEWLETT PACKARDHEWLETT PACKARD HPQ - US4282361033HPQ - US4282361033
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Hewlett packard : En forte hausse après ses résultats

tradingsat

(CercleFinance.com) - Supérieurs aux attentes, les comptes trimestriels de HP valent au titre de grimper de 4,4% après un peu moins d'une heure de cotation à Wall Street.

Le géant informatique américain a fait état hier soir d'un recul de 20,6% de son bénéfice net au titre de son deuxième trimestre à un peu plus d'un milliard de dollars (55 cents par action), pénalisé par des charges liées à sa restructuration et par la vigueur du dollar.

Sur une base ajustée, le bénéfice par action (BPA) s'est toutefois établi à 87 cents, 1 cent de plus que prévu par le consensus. Le chiffre d'affaires a, lui, reculé de 6,8% à 25,45 milliards de dollars, contre 25,63 milliards escomptés par les économistes.

S'agissant de ses perspectives, HP, table sur un BPA ajusté dans une fourchette comprise entre 83 et 87 cents. Wall Street attendait pour sa part 87 cents.

Le groupe s'est par ailleurs voulu rassurant concernant sa scission en deux entités distinctes, une opération dont il a indiqué qu'elle était en voie de réalisation et dont les effets devraient atteindre entre 400 et 450 millions de dollars. Il a également annoncé hier la création avec Tsinghua Holdings d'une joint venture chinoise, baptisée 'H3C', dans le domaine des serveurs d'entreprise et du stockage de données.

Cette transaction doit être finalisée d'ici la fin de l'année, a relayé Jefferies dans une note.

Toujours à l'achat sur la valeur, l'intermédiaire a salué l'initiative, qui devrait profiter aux actionnaires.

Wells Fargo a de son côté réitéré son rating 'surperformance' après les résultats, soulignant notamment des revenus meilleurs qu'attendu dans la division 'PC' et une profitabilité dans le segment des imprimantes supérieure à ses projections.

La marge opérationnelle s'est en revanche révélée décevante dans toutes les divisions à l'exception du pôle 'Printing'. Elle a in fine atteint 8,6%, environ 0,3 point de moins qu'espéré. La macroéconomie et une concurrence grandissante font partie des risques auquel HP devra faire face ces prochains mois, mais la scission à venir, encore une bonne fois en bonne voie, semble bien LA grande priorité du moment des investisseurs.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...