Bourse > Hermes intl > Hermes intl : Hermès se dit confiant pour le 4e trimestre
HERMES INTLHERMES INTL RMS - FR0000052292RMS - FR0000052292
408.250 € +0.42 % Temps réel Euronext Paris
405.850 €Ouverture : +0.59 %Perf Ouverture : 410.950 €+ Haut : 405.850 €+ Bas :
406.550 €Clôture veille : 31 776Volume : +0.03 %Capi échangé : 43 099 M€Capi. :

Hermes intl : Hermès se dit confiant pour le 4e trimestre

Hermès se dit confiant pour le 4e trimestreHermès se dit confiant pour le 4e trimestre

ZURICH (Reuters) - Hermès International est "confiant" et "optimiste" pour le quatrième trimestre 2011 et vise une croissance de 10% l'an prochain, déclare son gérant Patrick Thomas dans un entretien publié lundi par le quotidien suisse Le Temps.

Hermès bénéficie de son positionnement très haut de gamme alors que "les produits glamour au contenu qualitatif un peu douteux" ont tendance à souffrir un peu "au profit des produits de belle facture", affirme-t-il.

"De manière générale, tout continue à très bien se dérouler pour nous, sur les mêmes bases", dit-il en référence au chiffre d'affaires du quatrième trimestre.

Ces propos font écho aux scénarios de certains analystes qui s'attendent à une polarisation de la demande sur les marques dites "légitimes" en cas de ralentissement dans les produits de luxe.

Dans les phases de récession économique, les consommateurs tendent en effet à favoriser les griffes les plus connues et les plus haut de gamme au détriment des petites marques, notamment pendant les fêtes de fin d'année, une des périodes clefs pour les ventes de produits de luxe.

Hermès n'est pas rattrapé par la crise, poursuit Patrick Thomas dans Le Temps, ajoutant que le groupe table, "en étant prudent", sur une bonne croissance de 10% pour 2012, à moins d'une récession majeure au niveau mondial.

"C'est d'ailleurs plus ou moins notre objectif de progression, bon an mal an. Après deux années consécutives à 20%, on peut se permettre un exercice avec une croissance un peu plus modérée. Cela nous permettra de souffler", dit-il.

Lors de ses résultats trimestriels, Hermès avait relevé son objectif de ventes pour 2011 à 15-16% malgré une décélération de sa croissance en raison de tensions sur l'appareil de production face à une demande insatiable des consommateurs asiatiques.

Patrick Thomas rappelle dans Le Temps que le groupe prévoit d'augmenter ses capacités de production de 8% à 9% avec l'ouverture de trois nouveaux sites de production en France d'ici à la fin du premier trimestre 2012.

Le maroquinier, qui produit également des montres de prestige et du prêt-à-porter, préfère cependant limiter les volumes afin de préserver la qualité, et n'entend pas se lancer dans la course aux acquisitions.

"Nous n'avons absolument pas besoin de croissance externe, l'interne que nous dégageons nous suffit amplement", insiste Patrick Thomas, qui considère que les opérations de fusions et acquisitions ont tendance à échouer pour des raisons culturelles.

"La croissance externe est un aveu de faiblesse, de problème ou de faille dans ses propres capacités", estime-t-il.

Patrick Thomas revient d'ailleurs sur la prise de participation de LVMH - qui a pris 21% d'Hermès et a forcé le sellier à revoir sa structure - en soulignant que les divergences culturelles avec le groupe de Bernard Arnaud auraient été "insurmontables".

Les membres des trois familles propriétaires d'Hermès ont apporté leurs actions au sein d'une holding familiale qui regroupe 50,2% du capital, auquel les héritiers du fondateur se sont engagés à ne pas toucher pendant vingt ans.

Seul Nicolas Puech, qui détient une participation de 6%, ne s'est pas joint à la holding.

"L'affaire est terminée. On n'en parle plus", assure Patrick Thomas.

A 11h48, le titre cédait 1,4% à 226,65 euros, tandis que l'indice SBF 120 prenait 1,18%. Dans le secteur du luxe, Burberry cédait 1,14% et LVMH 0,3%.

Nathalie Olof-Ors, édité par Pascal Schmuck et Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...