Bourse > Hermes intl > Hermes intl : Hermès règle son différend avec Jane Birkin sur son sac en croco
HERMES INTLHERMES INTL RMS - FR0000052292RMS - FR0000052292
396.000 € +0.33 % Temps réel Euronext Paris
394.150 €Ouverture : +0.47 %Perf Ouverture : 397.350 €+ Haut : 393.450 €+ Bas :
394.700 €Clôture veille : 43 407Volume : +0.04 %Capi échangé : 41 805 M€Capi. :

Hermes intl : Hermès règle son différend avec Jane Birkin sur son sac en croco

Hermès règle son différend avec Jane Birkin sur son sac en crocoHermès règle son différend avec Jane Birkin sur son sac en croco

PARIS (Reuters) - Hermès International a annoncé vendredi avoir réglé son différend avec Jane Birkin, qui réclamait que l'emblématique sac en crocodile qui porte son nom soit débaptisé en signe de protestation contre les pratiques d'abattage des animaux.

Le groupe de luxe, qui réaffirme son "total engagement dans le traitement éthique des crocodiles élevés dans ses fermes partenaires", reconnaît cependant dans un communiqué avoir relevé un "dysfonctionnement ponctuel" dans une ferme au Texas.

Il précise avoir averti son fournisseur que tout nouvel incident se solderait pas un arrêt immédiat de leurs relations et avoir mis en place, en plus de ses inspections régulières, un programme d'audit de l'ensemble de ses fournisseurs de peaux de crocodiles.

"Jane Birkin nous informe qu'elle est satisfaite des dispositions prises par la maison Hermès", indique le groupe, pour qui "la signature et le respect absolu de (la) charte d'élevage sont les conditions impératives à la poursuite de ses relations avec ses fournisseurs".

Le risque d'image était grand pour le sellier. Devenu un de ses sacs emblématiques, le "Birkin" avait été lancé dans les années 1980 par Jean-Louis Dumas, ancien gérant d'Hermès, après sa rencontre avec la chanteuse qui lui avait confié ne pas trouver sur le marché de sac à la fois pratique et élégant.

Le "Birkin", qui compte parmi les sacs les plus recherchés de la marque, est vendu sur liste d'attente. Son prix oscille entre 6.000 euros et plus de 20.000 euros pour les versions en peaux exotiques.

La chanteuse avait demandé fin juillet à Hermès de débaptiser son sac en crocodile.

L'association de défense des animaux People of the Ethical Treatment of Animals (PETA) a quant à elle annoncé avoir acquis une action du groupe Hermès afin de pouvoir alerter les investisseurs sur des pratiques d'élevage et d'abattage de crocodiles qu'elle juge barbares.

(Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...