Bourse > Heineken > Heineken : La Bourse salue la performance commerciale de Heineken
HEINEKENHEINEKEN HEIA - NL0000009165HEIA - NL0000009165
68.840 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
68.730 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 39 652 M€Capi. :

Heineken : La Bourse salue la performance commerciale de Heineken

Heineken affiche une forte croissance en Europe et aux AmériquesHeineken affiche une forte croissance en Europe et aux Amériques

BRUXELLES (Reuters) - Heineken a annoncé mercredi une croissance du chiffre d'affaires supérieure aux attentes au troisième trimestre, tant en valeur qu'en volume, grâce aux fortes ventes réalisées aux Amériques et en Europe, favorisées dans ce dernier cas par un été plus chaud.

Les marchés ont salué ces performances et l'action gagnait près de 4% à 82,36 euros en Bourse d'Amsterdam, l'une des trois meilleures performances de l'indice FTSEurofirst 300, avec à la clé un plus haut historique à 83,67.

Le titre a gagné 36% depuis le début de l'année, soit la plus forte hausse du secteur, même en prenant en compte le bond récent de SABMiller, objet d'une OPA d'Anheuser-Busch InBev qui approche la centaine de milliards d'euros. Ce dernier a jusqu'au 4 novembre pour déposer une offre ferme.

Le groupe néerlandais, troisième brasseur mondial, a fait état d'une hausse de 8% de son chiffre d'affaires à 5,51 milliards d'euros, dépassant le consensus de Reuters qui le donnait à 5,31 milliards.

Il a tiré parti d'une reprise régulière en Europe et d'une croissance des ventes et des marges dans des pays émergents tels que le Mexique et le Vietnam.

Heineken précise qu'il a vendu beaucoup plus de bière au Mexique et au Brésil et qu'il a incité avec succès nombre de consommateurs à changer leurs habitudes en faveur de sa marque éponyme, plus chère à l'achat.

En Europe, les volumes ont augmenté de 7%, en raison notamment de températures estivales plus élevées en Italie et en France.

Heineken a confirmé sa prévision de croissance du chiffre d'affaires, les volumes augmentant à un rythme moins soutenu qu'en 2014 et progressant plus durant le second semestre.

Il projette une hausse de 40 points de base de la marge opérationnelle annuelle mais pas cette année en raison de la cession de ses activités emballage au Mexique.

Heineken anticipe des taux d'intérêt et d'imposition légèrement moins élevés, alors qu'au contraire l'impact positif des effets de change serait réduit. Pour le bénéfice d'exploitation, le gain serait de l'ordre de 75 millions d'euros cette année au lieu de 130 millions projetés auparavant.

Le brasseur néerlandais a fait également état d'un bénéfice net de 1,776 milliard d'euros sur une période de neuf mois contre 1,091 milliard un an auparavant.

(Robert-Jan Bartunek et Philip Blenkinsop, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...