Bourse > Gtt > Gtt : Portzamparc relève à 'renforcer'
GTTGTT GTT - FR0011726835GTT - FR0011726835
39.205 € +1.70 % Temps réel Euronext Paris
38.870 €Ouverture : +0.86 %Perf Ouverture : 39.350 €+ Haut : 38.675 €+ Bas :
38.550 €Clôture veille : 22 487Volume : +0.06 %Capi échangé : 1 454 M€Capi. :

Gtt : Portzamparc relève à 'renforcer'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Portzamparc a rehaussé sa recommandation sur GTT de 'conserver' à 'renforcer', avec un objectif de cours de 28,4 euros, après la publication en fin de semaine dernière de comptes 2015 en ligne avec la guidance et supérieurs aux attentes de l'intermédiaire. Ce dernier salue par ailleurs une communication rassurante quant à l'enquête en cours en Corée du Sud et estime que la baisse récente du titre constitue une opportunité d'achat.

Pour rappel, GTT a fait état en fin de semaine dernière d'un bénéfice net de 117,3 millions d'euros, d'un Ebit de 139,3 millions, d'un Ebitda de 142,2 millions et d'un chiffre d'affaires de 226,5 millions au titre de l'année écoulée. Les prévisions de Portzamparc ont été dépassées à la faveur d'un bon quatrième trimestre et le groupe a proposé un dividende stable à 2,66 euros. Il s'est par ailleurs engagé, hors annulation et retards sur les commandes déjà prises, à le maintenir au titre des exercices 2016 et 2017, souligne le broker, qui se réjouit par ailleurs de la confirmation des objectifs au titre de l'exercice en cours, avec notamment une croissance de 10% des revenus.

'A plus long terme, GTT donne des prévisions de prises de commandes entre 2016 et 2025 nettement supérieures à nos attentes', relate également Portzamparc, pour qui l'enquête de la KFTC (Koran Faire Trade Commission) relative aux pratiques commerciales de la société avec ses clients chantiers navals coréens présente 'un risque limité'. Pour autant, le dossier demeure politique et solution concurrente à GTT a été lancée par un acteur coréen, Kogas.

Le bureau d'études n'en juge pas moins 'peu probable' que les armateurs et acteurs internationaux de l'Oil & Gas puissent être contraints d'utiliser une solution qu'ils ne privilégient pas et qui n'a pas de référence historique. Enfin, le recul du titre lui semble intégrer le risque.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...