Bourse > Groupe partouche > Groupe partouche : Plan de sauvegarde homologué, cession d'hôtel à Juan-les-Pins
GROUPE PARTOUCHEGROUPE PARTOUCHE PARP - FR0012612646PARP - FR0012612646
41.740 € +0.34 % Temps réel Euronext Paris
41.600 €Ouverture : +0.34 %Perf Ouverture : 41.740 €+ Haut : 41.510 €+ Bas :
41.600 €Clôture veille : 527Volume : +0.01 %Capi échangé : 404 M€Capi. :

Groupe partouche : Plan de sauvegarde homologué, cession d'hôtel à Juan-les-Pins

tradingsat

(Tradingsat.com) - Groupe Partouche a annoncé lundi soir l'homologation de son plan de sauvegarde par le Tribunal de Commerce de Paris ainsi que la cession de l`hôtel Garden Beach de Juan-les-Pins pour 30 millions d'euros.

Le jugement rendu ce jour met ainsi fin à la procédure de sauvegarde engagée le 30 septembre 2013 par l'exploitant de casinos.

Il fait suite à l`approbation unanime du plan de sauvegarde de Groupe Partouche par l'ensemble des comités de créanciers, et qui prévoit principalement : un étalement de l`échéancier de remboursement du crédit syndiqué sur plus de 8 ans, une marge réduite à 3,25 % dès décembre 2016, contre 3,50 % précédemment ; la suppression de nombreuses contraintes comme la limitation du volume d`investissements, le respect de ratios financiers et le mécanisme du reversement du cash-flow excédentaire ; une absence de toute obligation de cession d`actifs.

Groupe Partouche va désormais bénéficier pleinement de ce plan et procéder, avant la clôture d`exercice au 31 octobre, à un premier remboursement du crédit syndiqué pour 49,6 millions d'euros (incluant 11,7 millions d'euros issus du produit net de cession de l`hôtel Hilton).

La dette au titre du crédit syndiqué se trouvera ainsi réduite à hauteur de 195 millions d'euros.

En parallèle, après la cession de l`hôtel Hilton de Lyon, Groupe Partouche poursuit sa stratégie de désinvestissement ciblée notamment sur ses unités hôtelières non stratégiques.

L'entreprise a ainsi arrêté la vente de la société exploitant l'hôtel Garden Beach et de l'ensemble des volumes immobiliers du site de Juan-les-Pins, au groupe américain The Chetrit Group LLC, pour un prix total de 30 millions d'euros.

Cette nouvelle opération porte à plus de 87 millions d'euros le montant cumulé des cessions enregistrées sur les douze derniers mois.

Conformément au plan homologué ce jour, la société conservera en trésorerie 50 % du produit net de cession.

Le solde ira en remboursement anticipé du crédit syndiqué et ainsi la dette brute du groupe devrait se trouver réduite, avant la fin de l`année 2014, de 14,3 millions d'euros supplémentaires.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...