Bourse > Groupe partouche > Groupe partouche : Chute en Bourse avec son entrée en procédure de sauvegarde
GROUPE PARTOUCHEGROUPE PARTOUCHE PARP - FR0012612646PARP - FR0012612646
39.650 € +1.02 % Temps réel Euronext Paris
39.250 €Ouverture : +1.02 %Perf Ouverture : 39.650 €+ Haut : 39.170 €+ Bas :
39.250 €Clôture veille : 524Volume : +0.01 %Capi échangé : 384 M€Capi. :

Groupe partouche : Chute en Bourse avec son entrée en procédure de sauvegarde

tradingsat

(Tradingsat.com) - L'action Groupe Partouche chute lourdement mardi (-15% à 0,80 euro vers 11h45) après l'annonce de l'entrée en procédure de sauvegarde de l'exploitant de casinos. Confronté à "un contexte difficile depuis plusieurs exercice", celui-ci n'a pu obtenir en effet de son pool bancaire les aménagements du crédit syndiqué qu'il demandait, "visant essentiellement à allonger l’échéancier pour le rendre compatible avec la capacité de remboursement de la société, et reconsidérer la marge et le niveau des covenants".

La société explique avoir "poursuivi les efforts entrepris pour restructurer les pôles déficitaires, qui se sont traduits par des réductions de charges significatives, accompagnées de flux d’investissements réduits". Ces mesures lui ont permis d’honorer les échéances de remboursement du crédit syndiqué, dont l’encours actuel est de 233,7 millions d'euros. Mais l'entreprise souligne qu'elle "reste cependant constamment exposé au risque potentiel, mais non certain, lié au non respect d’un covenant du crédit syndiqué".

Le placement en procédure de sauvegarde gèle donc dès à présent le remboursement de la dette, permettant à la société de ne pas rester exposée à la rupture du covenant en question, qui aurait entraîné l’exigibilité immédiate du prêt. Groupe Partouche se donne ainsi le temps de restructurer sa dette bancaire tout en poursuivant "sereinement" son activité.

"Le groupe Partouche possède à son bilan des actifs immobiliers évalués à 395,6 millions d'euros au 31/12/2011", commente aujourd'hui Oddo Securities, se référant à la date de la dernière actualisation de l’étude d’évaluation. Ce montant correspond à 28 casinos (sur 50 exploités) et 18 hôtels (sur 19 exploités). Pour le broker, "l’externalisation et la cristallisation de cette valeur, qui ne se matérialise pas malgré la situation financière du groupe, semble [...] le seul scénario capable de désendetter le groupe ne manière rapide".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...