Bourse > Groupe fnac > Groupe fnac : Guerre ouverte entre Conforama et Fnac pour racheter Darty
GROUPE FNACGROUPE FNAC FNAC - FR0011476928FNAC - FR0011476928
57.050 € -0.78 % Temps réel Euronext Paris
57.500 €Ouverture : -0.78 %Perf Ouverture : 57.540 €+ Haut : 57.050 €+ Bas :
57.500 €Clôture veille : 1 432Volume : +0.01 %Capi échangé : 1 500 M€Capi. :

Groupe fnac : Guerre ouverte entre Conforama et Fnac pour racheter Darty

(Tradingsat.com) - Le groupe d'ameublement a relevé son offre. Il propose 138 pence par action au lieu de 125. Mais son concurrent ne se laisse pas faire. La chaine de distribution de produits culturels, elle, en propose 145.

C'est une nouveau bras de fer. La Fnac a annoncé, à son tour, avoir relevé son offre sur l'enseigne d'électroménager à 145 pence par action, la valorisant ainsi à 779 millions de livres, soit près d'un milliard d'euros. L'enseigne de produits culturels et électroniques réplique ainsi à Conforama, qui a annoncé le relèvement de 10% de sa propre OPA sur Darty, à 138 pence par action, soit 742 millions de livres ou 943 millions d'euros.

Darty avait annoncé le 18 mars avoir conclu un accord pour être racheté par Conforama au prix 125 pence par action, alors qu'il avait accepté auparavant une proposition de rachat moins attrayante de la Fnac et que ce projet de rapprochement était bien engagé. L'Autorité de la concurrence française avait même commencé à examiner sérieusement le dossier. L'offre de la Fnac telle qu'annoncée fin novembre valorisait Darty autour de 558 millions de livres.

Mariage avec le plus offrant

Et là où l'offre de la Fnac était essentiellement en titres, Conforama propose du cash. Bien qu'ayant accepté l'offre de Conforama, Darty avait précisé en mars être prêt à revoir sa position et accepter à nouveau le mariage avec la Fnac, en cas d'"offre plus favorable tant sur le plan financier qu'au regard de sa certitude d'exécution".

Le conseil d'administration de Conforama avait expliqué qu'en alliant un spécialiste de l'électroménager et une chaîne d'ameublement, son offre "permettra de créer un leader français de la distribution de produits et accessoires de la maison, opérant sous des marques bien établies et complémentaires".

Le patron de Conforama, Alexandre Nodale, a fait également valoir que "l'opération sera fortement créatrice de valeur en permettant la réalisation d'économies d'échelle", notamment dans les achats et la logistique. L'opération "présente une opportunité pour les équipes de direction de Darty ainsi que pour l'ensemble de ses salariés de devenir partie intégrante d'un leader européen (...) au sein duquel ils seront à même de se développer et d'évoluer professionnellement", avait ainsi souligné le dirigeant à l'AFP, manifestant sa volonté de conserver le personnel de Darty après la fusion. Les syndicats avaient émis de vives inquiétudes à l'annonce du projet de rachat par la Fnac, craignant des suppressions d'emplois.

Par la rédaction de BFMBusiness avec AFP


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...