Bourse > Groupe flo > Groupe flo : Activité du 1er trimestre attendue en recul
GROUPE FLOGROUPE FLO FLO - FR0004076891FLO - FR0004076891
1.000 € -7.41 % Temps réel Euronext Paris
1.000 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 1.070 €+ Haut : 0.950 €+ Bas :
1.080 €Clôture veille : 235 365Volume : +0.58 %Capi échangé : 40 M€Capi. :

Groupe flo : Activité du 1er trimestre attendue en recul

tradingsat

(CercleFinance.com) - Groupe Flo annonce que malgré l'accroissement de la charge d'impôts enregistré sur l'exercice, le résultat net est stable à 15 millions d'euros en 2011, contre 15,3 millions d'euros en 2010.

Le résultat opérationnel courant atteint 33 millions d'euros au 31 décembre 2011, contre 33,4 millions d'euros au 31 décembre 2010.

La rentabilité opérationnelle de Groupe Flo a été pénalisée au second semestre par la contraction de son activité commerciale et l'impact ponctuel du coût des transformations des sites Bistro Romain (1,7 million d'euros), qui auront un impact positif dès 2012.

Les ventes totales sous enseignes de Groupe Flo ont atteint 587,5 millions pour l'année 2011, soit une progression de 2,8% par rapport à 2010.

Cette évolution tient compte du non renouvellement du contrat de gestion de quatre restaurants propriétés de Disneyland Paris depuis le 30 septembre 2011, activité non stratégique et dilutive pour Groupe Flo.

La croissance proforma des ventes sous enseignes, hors cette variation de périmètre, s'élève à 4,3%, portée principalement par la dynamique d'ouvertures de franchises (14 ouvertures réalisées depuis le 1er janvier 2011).

Le chiffre d'affaires consolidé de 2011, avec 382,2 millions d'euros, progresse de 0,9% par rapport à 2010 (+1,3% à périmètre comparable).

Après six premiers mois dynamiques, Groupe Flo a constaté une rupture de consommation dès le début du second semestre. Cette tendance s'est ensuite amplifiée sur le quatrième trimestre.

Par ailleurs, le chiffre d'affaires a également été affecté, au troisième trimestre, par la fermeture des restaurants Bistro Romain pour transformation.

Groupe Flo confirme le ralentissement de la consommation de restauration en France, accentué en février par des effets météorologiques défavorables. Ces constats auront une incidence sur l'activité du premier trimestre, attendue en recul par rapport à l'année précédente.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...