Bourse > Groupe eurotunnel > Groupe eurotunnel : Eurostar promet de baisser ses prix si les péages diminuent
GROUPE EUROTUNNELGROUPE EUROTUNNEL GET - FR0010533075GET - FR0010533075
8.463 € -0.17 % Temps réel Euronext Paris
8.500 €Ouverture : -0.44 %Perf Ouverture : 8.508 €+ Haut : 8.404 €+ Bas :
8.477 €Clôture veille : 2 143 520Volume : +0.39 %Capi échangé : 4 655 M€Capi. :

Groupe eurotunnel : Eurostar promet de baisser ses prix si les péages diminuent

GROUPE EUROTUNNELGROUPE EUROTUNNEL

(Tradingsat.com) - Eurostar promet de baisser le prix de ses billets si les péages acquittés par Eurotunnel pour la circulation des trains diminuent, a déclaré lundi Nicolas Petrovic, le patron de la compagnie ferroviaire (filiale à 55% de la SNCF), dans un entretien aux Echos.

Celui-ci affirme que la question des péages prélevés par l'exploitant du tunnel sous la Manche, qui représentent 50 euros par passager sur un aller-retour et 25% du prix du billet, "devient critique" pour sa stratégie de développement.

Après avoir fait quasiment le plein sur Paris-Londres et Bruxelles-Londres, Eurostar souhaiterait en effet aller plus loin avec ses trains, par exemple relier la capitale anglaise aux Pays-bas, à l'Allemagne, à la Suisse ou encore à la Provence, a expliqué son dirigeant, "mais seulement avec une politique de prix compétitive".

"Pour nous, une baisse des redevances ne serait pas un moyen pour augmenter notre taux de marge, mais le nombre de clients, précise Nicolas Petrovic, selon lequel "seule la moitié de la capacité du tunnel est utilisée actuellement". Il ajoute qu'augmenter le trafic reviendrait à augmenter les recettes, ce qui compenserait largement la baisse du niveau des redevances.

Ces déclarations interviennent dans un contexte de pression croissante sur les tarifs de l'Eurostar. La Commission européenne somme la France et la Grande-Bretagne de remédier à cette "tarification excessive", tandis que la compagnie ferroviaire a déposé en mars dernier un recours auprès de la Commission intergouvernementale au Tunnel sous la Manche (CIG) pour dénoncer le manque de transparence des coûts pratiqués, s'estimant victime d'un "traitement injuste" ou d'une "discrimination à son encontre".

Organisant sa riposte, la direction d'Eurotunnel a indiqué début juillet aux syndicats qu'une baisse des péages changerait "l'équation économique" et se traduirait par des licenciements, rappellent Les Echos.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...