Bourse > Grandvision > Grandvision : Premier conseil d'achat de la part d'UBS
GRANDVISIONGRANDVISION GVNV - NL0010937066GVNV - NL0010937066
19.005 € +1.09 %
18.740 €Ouverture : +1.41 %Perf Ouverture : 19.500 €+ Haut : 18.740 €+ Bas :
18.800 €Clôture veille : 96 451Volume : +0.04 %Capi échangé : 4 836 M€Capi. :

Grandvision : Premier conseil d'achat de la part d'UBS

tradingsat

(CercleFinance.com) - UBS a entamé le suivi des actions de deux distributeurs européens d'optique, le néerlandais GrandVision, qui détient notamment les franchises GrandOptical et Générale d'optique, et l'allemand Fielmann. A l'issue d'un “match”, GrandVision est la valeur préférée des analystes se trouve conseillée à l'achat. A l'inverse, Fielmann est recommandée à la vente. Les objectifs de cours associés aux conseils sont de 26,5 euros sur GrandVision, et de 55 euros pour Fielmann.

A la Bourse d'Amsterdam, l'action GrandVision, dont plus des trois quarts du capital sont aux mains du holding néerlandais HAL, reste stable à 23,7 euros. A Francfort, le titre Fielmann, aux mains d'actionnaires familiaux à plus de 71%, recule de 1,4% à 64,6 euros. Chacun des deux groupes capitalise entre 5,5 et 6 milliards d'euros.

Les analystes d'UBS argmentent ainsi leur préférence pour GrandVision par rapport à son homologue allemand : tout d'abord les expositions géographiques des deux groupes augurent d'une plus forte croissante chez GrandVision.

'GrandVision bénéficie d'une présence globale dans plusieurs marchés émergents qui devraient connaître des taux de croissance annuels allant jusqu'à 30% en Asie', indique UBS sur la base des prévisions du cabinet Euromonitor. Sa stratégie de croissance est autant organique qu'elle passe par des acquisitions.

A l'inverse, Fielmann est centré sur l'Europe centrale, ce dont il retire certes des marges élevées, mais aussi une croissance plus faible. 'Nous nous attendons à ce que l'activité de Fielmann stagne et à ce que son expansion en Italie se révèle difficile et peu rémunératrice', pronostique UBS.

Certes, les marges de Fielmann ont été dopées ces derniers temps par une forte demande pour les lentilles multifocales. Bien margés, ces produits sont très demandés par la clientèle âgée. Mais la demande de renouvellement risque de ne pas être aussi importante que les ventes initiales. D'autant que les salariés ont tendance à s'équiper juste avant de partir en retraite en prévision d'une baisse de leur niveau de vie par la suite. D'où 'un profil démographique' jugé moins favorable pour Fielmann, selon UBS.

A l'inverse, GrandVision, groupe plus vaste, jouit aux yeux des spécialistes d'une meilleure diversification. Ses marges pourraient de plus être soutenues par les économies d'échelles, ainsi que de la 'digestion' de plusieurs acquisitions récentes.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...