Bourse > Grand marnier > Grand marnier : La villa "Les Cèdres" vaudrait finalement 1 milliard d'euros
GRAND MARNIERGRAND MARNIER MALA - FR0000038036MALA - FR0000038036
4 902.000 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
4 901.000 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 417 M€Capi. :

Grand marnier : La villa "Les Cèdres" vaudrait finalement 1 milliard d'euros

marniermarnier

(Tradingsat.com) - Si la Société des Produits Marnier Lapostolle (SPML) a été retirée de la cote en Juillet à l'issue de l'OPA de Campari, les anciens actionnaires du propriétaire de la liqueur Grand Marnier (du moins ceux qui avaient apporté leurs titres à l'offre du groupe de spiritueux italien) peuvent garder l'espoir de toucher un bonus dont le montant pourrait s'avérer encore beaucoup plus important qu'estimé.

Nice-Matin révèle en effet jeudi que la célèbre villa Les Cèdres située sur la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat, vaudrait désormais un milliard d'euros "selon certains observateurs". Par comparaison, au printemps dernier, son prix était estimé entre 300 et 500 millions d’euros par les professionnels de l’immobilier, ce qui en faisait déjà la demeure potentiellement la plus chère du monde au mètre carré.

Pour rappel, en sus des 8.050 euros prévus dans le cadre de son OPA, il est prévu que Campari verse aux actionnaires ayant apporté à l'offre un éventuel complément de prix lié à la vente d’ici 2021 de cette célèbre résidence, autrefois propriété du roi des Belges Léopold II avant d’être rachetée en 1924 par Alexandre Marnier-Lapostolle, fondateur de Grand Marnier.

Sachant que le prix de 684 millions d’euros de la cession de Grand Marnier à Campari intègre déjà une valorisation plancher de 80 millions d’euros pour "Les Cèdres", seul le dépassement du prix plancher amènerait donc Campari à verser un complément de prix.

En prenant cette hypothèse d’une valorisation de 1 milliard d'euros, à laquelle on retranche donc 80 millions d’euros, puis en appliquant l’impôt sur les sociétés de 33% sur les 920 millions d’euros restants, on obtient un prix de 613,6 millions d’euros, que l’on divise par 85.000, le nombre d’actions Grand Marnier qui étaient en circulation au moment de l'OPA, soit un bonus potentiel d'un plus de 7200 euros par titre...


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...