Bourse > Gpe group pizzorno > Gpe group pizzorno : Résultats en baisse au premier semestre
GPE GROUP PIZZORNOGPE GROUP PIZZORNO GPE - FR0010214064GPE - FR0010214064
19.140 € -0.42 % Temps réel Euronext Paris
19.220 €Ouverture : -0.42 %Perf Ouverture : 19.430 €+ Haut : 19.140 €+ Bas :
19.220 €Clôture veille : 787Volume : +0.02 %Capi échangé : 77 M€Capi. :

Gpe group pizzorno : Résultats en baisse au premier semestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pizzorno a accusé une perte nette part du groupe de 300.000 euros au premier semestre, contre un bénéfice net de 3,7 millions un an auparavant.

Le résultat opérationnel du groupe de métiers de service à l'environnement est quant à lui passé de sept millions d'euros à environ 2,4 millions, tandis que l'excédent brut d'exploitation (EBE) a diminué de 5,1 millions d'euros sur un an à 17,6 millions.

Le chiffre d'affaires a pour sa part reculé de 2,4% à 109,9 millions d'euros. Pizzorno a invoqué deux décisions stratégiques du groupe à l'international, lesquelles ont pesé sur l'activité : la volonté de ne pas répondre à l'appel d'offres relatif au contrat de collecte des déchets ménagers et assimilés de la Communauté Urbaine de Casablanca (échéance fin février 2014) ; et l'interruption des activités en Mauritanie en mai dernier suite à d'importants retards de paiements.

De fait, l'activité à l'international s'est élevée à 18% du chiffre d'affaires global, contre 21% au 30 juin 2013. Un repli néanmoins partiellement compensé par le démarrage de nouveaux contrats de collecte de déchets ménagers et assimilés (7 nouvelles communes de Grenoble Métropole représentant 3,3 millions d'euros sur quatre ans et Saint-Tropez pour 1,7 million par an).

Pizzorno souligne par ailleurs avoir maintenu un niveau trésorerie disponible de 24,7 millions, mais s'est montré prudent pour les mois à venir, notamment en raison de l'interruption précitée de son activité en Mauritanie.

L'appel d'offre international lancé par la Communauté Urbaine de Nouakchott (la capitale du pays) en 2006, comprenant les contrats de collecte et mise en décharge contrôlée des déchets de la ville, avait été remporté par le groupe pour une durée de 10 ans, mais ce dernier a subi d'importants retards de paiements, amplifiés sur la période de janvier à mai 2014. Les négociations sont actuellement engagées avec le client sur une durée de deux mois.

En termes d'activité, la tendance de cette première partie de l'année devrait se poursuivre, notamment avec l'arrêt attendu du contrat de collecte de Tunis.

Néanmoins, Pizzorno pourra s'appuyer sur la récurrence de ses marchés avec les collectivités et bénéficiera de plusieurs renouvellements majeurs. Ses récents développements commerciaux contribueront en outre au dynamisme de ce second semestre.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...