Bourse > Gl events > Gl events : Entend poursuivre la dynamique dans les émergents
GL EVENTSGL EVENTS GLO - FR0000066672GLO - FR0000066672
16.280 € -1.27 % Temps réel Euronext Paris
16.280 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 16.390 €+ Haut : 16.070 €+ Bas :
16.490 €Clôture veille : 5 498Volume : +0.02 %Capi échangé : 381 M€Capi. :

Gl events : Entend poursuivre la dynamique dans les émergents

tradingsat

(CercleFinance.com) - Erick Rostagnat, directeur général finances et administration de GL events, répond aux questions de Cercle Finance, au lendemain de la publication du chiffre d'affaires du premier semestre 2013.

Cercle Finance: GL events, spécialisé dans les prestations de services événementiels, a enregistré un chiffre d'affaires de 217,6 millions d'euros au deuxième trimestre 2013, en augmentation de 7% ou de 3,1% à périmètre et change constants. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires semestriel de 432,2 millions d'euros, globalement stable par rapport à l'exercice précédent. Quels moteurs ont soutenu la croissance sur les derniers mois?

Erick Rostagnat: La croissance du deuxième trimestre par rapport au premier trimestre est partiellement liée au décalage de manifestations d'une période à l'autre.

Nous ne constatons pas de véritable inversion de tendance ni de reprise de l'activité dans l'ensemble des métiers dans les zones matures. Le groupe doit toujours se battre pour gagner des contrats et des parts de marché.

Sur les six premiers mois de l'exercice, GL events a enregistré, à change constant, 29% de croissance en Turquie, 73% au Brésil, et 86% en Afrique du Sud. La Chine et le Moyen-Orient, deux régions encore peu significatives en terme de chiffre d'affaires, connaissent également des croissances à deux chiffres.

Sur le marché français qui représente la moitié de son activité, le groupe affiche une croissance de 7%, avec le report de certains événements.

L'Europe (hors France) accuse une baisse d'activité, en raison d'une base de comparaison défavorable, avec les Jeux Olympiques de Londres, de même que l'Afrique noire où le groupe avait enregistré en 2012 une partie de l'activité de la Coupe d'Afrique des Nations.

Au regard des performances du premier semestre, GL events vise une amélioration de ses niveaux de rentabilité opérationnelle. Le groupe publiera ses résultats semestriels le 25 juillet prochain.

CF: Etes-vous confiant pour la seconde partie de l'exercice?

ER: GL events dispose d'une visibilité satisfaisante pour le reste de l'année, lui permettant de réitérer ses objectifs annuels, à savoir une croissance du chiffre d'affaires supérieure à 2% pour l'exercice 2013, soit plus de 4% sur le second semestre.

Le groupe doit notamment organiser plusieurs congrès en Turquie au cours des six derniers mois de 2013.

Au Brésil, se tiendra à Rio la biennale du livre à la rentrée prochaine, tandis que la Coupe du Monde de Football de 2014 se prépare d'ores et déjà en coulisses.

En outre, les autres zones de développement stratégiques, comme l'Afrique du Sud, la Chine et le Moyen-Orient devraient encore délivrer de belles performances.

CF: Quelles sont donc vos ambitions sur ces marchés clé?

ER: Le volume d'affaires réalisé par le groupe sur les puissances émergentes de l'événementiel mondial s'est accru de 55% à plus de 100 millions d'euros au premier semestre 2013.

GL events entend poursuivre cette dynamique, voire l'accélérer, afin de tirer parti du potentiel économique de la multiplication des grands rendez-vous et manifestations, grand public ou professionnels.

Le groupe mènera une politique d'investissements à hauteur de ses ambitions, soit 150 millions d'euros sur la période 2012/2016. La moitié sera consacrée au Brésil, région clé.

Pour rappel, la semaine dernière, GL events a annoncé avoir remporté la concession du centre d'expositions Imigrantes de São Paulo, un investissement stratégique.

Au Brésil et en Turquie, aucune opération de croissance externe n'est à l'ordre du jour, étant donné que le groupe dispose désormais des outils et des hommes nécessaires à son développement dans ces pays.

En Afrique du Sud, si des opportunités se présentent, GL events pourrait vouloir acquérir des compétences dans l'organisation d'événements, alors qu'il n'est présent que dans l'aménagement jusqu'à présent. A l'inverse, dans les pays du Golfe, le groupe n'est pas assez présent sur le marché de la communication événementielle.

En Chine, le développement de la société passera nécessairement par une ou plusieurs acquisitions qui devront faire sens.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...