Bourse > Genomic vision > Genomic vision : A levé 25,8 millions d'euros avec son introduction en Bourse
GENOMIC VISIONGENOMIC VISION GV - FR0011799907GV - FR0011799907
4.840 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
4.750 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 22 M€Capi. :

Genomic vision : A levé 25,8 millions d'euros avec son introduction en Bourse

GENOMIC VISIONGENOMIC VISION

(Tradingsat.com) - La société de diagnostic moléculaire Genomic Vision a annoncé jeudi matin, dans le cadre de son introduction en bourse sur le marché réglementé d’Euronext à Paris,l'exercice partiel de l’option de sur-allocation donnant lieu à l’émission de 185 000 actions nouvelles au prix de l’offre, soit 15 euros par action, pour un montant d’environ 2,8 millions d'euros.

En conséquence, le nombre total d’actions Genomic Vision offertes dans le cadre de son introduction en bourse s’élève à 1 718 332 actions nouvelles portant ainsi la taille de l’offre à environ 25,8 millions d'euros.

L'action Genomic Vision s'inscrit en légère baisse jeudi matin (-0,6% à 14,4 euros vers 10h45), légèrement sous le prix d'introduction de 15 euros.

Introduite en bourse le 7 avril, la société est spécialisée dans les solutions de diagnostic génétique moléculaire. Genomic Vision utilise une technologie propriétaire, le peignage moléculaire, issue de la recherche à l'Institut Pasteur. Celle-ci autorise la visualisation directe de molécules individuelles d'ADN afin de détecter et d'analyser les variations structurales quantitatives et qualitatives du génome et d'établir leur rôle dans une pathologie ciblée.

La société commercialise déjà directement en Europe le test FSHD sur la dystrophie facio-scapulo-humérale, maladie rare touchant 3000 à 4200 personnes en France, et qui est la troisième forme la plus fréquence de myopathie. La commercialisation a débuté en août 2013 aux Etats-Unis.

Elle prévoit de commercialiser en 2015 un test permettant de détecter les gènes BRCA 1 et 2 qui induisent une prédisposition aux cancers du sein et de l'ovaire. Le potentiel est important sachant que le cancer du sein est le plus répandu avec plus d'un million de cas diagnostiqué chaque année dans le monde.

La question de l'identification du risque héréditaire dans le cancer du sein a récemment été sur le devant de l'actualité avec la décision de l'actrice Angelina Jolie de subir une masectomie afin de minimiser son risque de cancer.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...