Bourse > Genfit > Genfit : Tentative de rebond, les dernières nouvelles
GENFITGENFIT GNFT - FR0004163111GNFT - FR0004163111
30.830 € +1.85 % Temps réel Euronext Paris
29.870 €Ouverture : +3.21 %Perf Ouverture : 31.160 €+ Haut : 29.580 €+ Bas :
30.270 €Clôture veille : 378 560Volume : +1.21 %Capi échangé : 961 M€Capi. :

Genfit : Tentative de rebond, les dernières nouvelles

(Tradingsat.com) - Genfit enregistrait lundi un rebond sensible (+9% à 30,85 euros vers 10h50) après son très lourd plongeon de 44,3% de vendredi. Alors que la publication des premières données sur l'étude GOLDEN de phase IIb évaluant le produit GFT-505 dans le traitement de la stéatose hépatique non-alcoolique (NASH) a été fortement sanctionnée en bourse, le PDG de la société de biotechnologie s'est exprimé dans les médias.

Il est d'abord intervenu sur BFM Business (pour accéder à l'interview, cliquer ici). A cette occasion, alors que le journaliste demandait à Jean-François Mouney si son médicament viserait finalement une population de taille réduite par rapport à ce que le marché pouvait espérer au départ, le dirigeant a estimé qu'il s’agissait d' "une mésinterprétation totale des données".

D'autre part, interrogé par la journaliste Meg Tirrell de la chaîne d'information américaine CNBC au sujet de l'effondrement de son cours de bourse (lien de l'article CNBC), le patron de Genfit a déclaré qu'il s'agissait d' "une réaction exagérée". "Nous avons prouvé que notre composé peut inverser la NASH", a insisté le dirigeant.

La plupart des analystes qui assurent la couverture de Genfit ont abaissé vendredi leurs estimations, y compris Deutsche Bank. Le broker, qui s'était distingué en 2014 en fixant un objectif de cours record de 110 euros, le plus élevé parmi ses confrères, a fortement abaissé sa valorisation pour la ramener à 40 euros.

Dans son étude (accessible directement sur le site de Genfit en cliquant-ici), le broker juge "difficile de tirer des conclusions sur la base de l'ensemble des données disponibles aujourd'hui". Si le courtier continue de penser que le GFT 505 dispose encore d'une place dans l'histoire de la NASH, le profil de l'OCA, le médicament expérimental concurrent de la société de biotechnologie américaine Intercept Pharmaceuticals, lui semble plus clairement identifiable ou compréhensible.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...