Bourse > Genfit > Genfit : Le GFT505 élimine la NASH et la fibrose chez la souris
GENFITGENFIT GNFT - FR0004163111GNFT - FR0004163111
21.805 € +2.85 % Temps réel Euronext Paris
21.180 €Ouverture : +2.95 %Perf Ouverture : 22.640 €+ Haut : 20.820 €+ Bas :
21.200 €Clôture veille : 476 084Volume : +1.53 %Capi échangé : 680 M€Capi. :

Genfit : Le GFT505 élimine la NASH et la fibrose chez la souris

GENFITGENFIT

(Tradingsat.com) - Genfit a dévoilé mercredi soir de nouveaux résultats du Professeur Isabelle Leclercq de l’Université Catholique de Louvain (Belgique) démontrant les effets curatifs de son candidat médicament phare, le GFT505, sur une NASH (stéato-hépatite non alcoolique) expérimentale associée à des désordres métaboliques.

La société biopharmaceutique explique que « le modèle original de NASH mis en oeuvre dans cette étude (souris soumise à un régime riche en graisse) reproduit l’histoire naturelle de la pathologie observée chez l’homme ». « A savoir, des désordres métaboliques (obésité, résistance à l’insuline, diabète, dyslipidémie) conduisant à l’instauration d’une NASH (stéatose + inflammation + « ballooning » des hépatocytes) et au développement d’une fibrose hépatique évolutive à l’examen microscopique ».

Par ailleurs, « le protocole expérimental est une transposition de celui de l’étude clinique de phase IIb en cours », indication qui a son importance compte tenu des enjeux autour des résultats de cette étude dont les résultats sont attendus pour la fin 2014. Pour rappel, celle-ci vise à démontrer le potentiel du GFT505 dans le traitement de la NASH, maladie dont la prévalence (le nombre de cas d’une maladie à un moment donné dans une population) est désormais estimée entre 12% et 17% aux Etats-Unis, soit plus du double des précédentes estimations.

Or, souligne aujourd'hui Genfit, « les résultats [de cette étude expérimentale dont le modèle reproduit la situation clinique, ndlr] montrent que le GFT505 élimine la NASH et améliore la fibrose. En effet, il n’y a quasiment plus de NASH dans le groupe traité avec GFT505 alors que la pathologie continue à se développer dans le groupe de contrôle ».

Enfin, par rapport au groupe de contrôle, dans le groupe traité GFT505, on observe une perte de poids malgré une prise alimentaire inchangée, une amélioration du diabète et des lipides plasmatiques.

Ainsi, « ces résultats précliniques synthétisent tous les effets thérapeutiques escomptés dans l’étude GFT505-212-7 » souligne le Dr Dean W. Hum, directeur scientifique de Genfit.

Les résultats complets de cette étude seront présentés au congrès de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases) qui se tiendra à Boston en novembre 2014.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...