Bourse > Genfit > Genfit : La Bourse mise des milliards sur le traitement de la NASH
GENFITGENFIT GNFT - FR0004163111GNFT - FR0004163111
21.300 € -0.75 % Temps réel Euronext Paris
21.460 €Ouverture : -0.75 %Perf Ouverture : 21.490 €+ Haut : 21.130 €+ Bas :
21.460 €Clôture veille : 104 297Volume : +0.33 %Capi échangé : 664 M€Capi. :

Genfit : La Bourse mise des milliards sur le traitement de la NASH

GENFITGENFIT

(Tradingsat.com) - L’action Genfit poursuivait vendredi son ascension à la Bourse de Paris. En hausse de 9% à 20,5 euros en fin d’après-midi, le titre portait ses gains à +130% depuis le début de l'année et à +400% en un an. Les recherches que mène la société biopharmaceutique dans le domaine des maladies métaboliques - qui exposent en particulier à des problèmes de dégénerescence hépatique - suscitent en effet un intérêt grandissant.

En particulier, alors qu'elle touche une population croissante dans le monde, la NASH (hépatite stéatosique non alcoolique) - qui est une complication du diabète et de l'obésité - représente un marché potentiel en plein essor dont les investisseurs ne semblent prendre véritablement conscience que depuis quelques mois.

La publication le 9 janvier 2014 des résultats positifs de phase IIb de la société biopharmaceutique américaine Intercept Pharmaceuticals dans cette indication a tout récemment précipité les choses. En deux séances, sa capitalisation boursière a été multipliée par 6 pour dépasser les 6 milliards de dollars (6,20 milliards de dollars au cours de 321 dollars ce vendredi).

Une performance que d'aucuns jugeront ahurissante alors qu'Intercept Pharmaceuticals est largement déficitaire et que son chiffre d’affaires est pour le moment symbolique. Pourtant, des brokers très sérieux comme Wedbush ou BMO capital n’hésitent pas à viser des objectifs de cours de 449 dollars et 515 dollars respectivement, soit une capitalisation potentielle de 10 milliards de dollars !

Ces chiffres impressionnants s'appuient sur l'émergence de la NASH en tant que problème de santé publique majeur. En septembre dernier, la Food and Drug Administration (FDA) américaine a reconnu la NASH comme une indication pleine et entière, pour laquelle il devient nécessaire et urgent de trouver des traitements spécifiques. Les dernières données montrent en effet que la prévalence de la maladie (le nombre de cas d’une maladie à un moment donné dans une population) est désormais estimée entre 12% et 17% aux Etats-Unis, soit plus du double des précédentes estimations.

Dans la course au traitement de la NASH, Genfit suit de près Intercept Pharmaceuticals. Son candidat médicament propriétaire le plus avancé, GFT505 est actuellement en essais cliniques de phase IIb chez des patients obèses et diabétiques (pour l’essentiel), dont les résultats sont attendus à la fin de l’année 2014. "Grâce à un recrutement extrêmement rapide, les premières données sortiront en novembre 2014", indiquait en novembre dernier Jean-François Mouney, le président fondateur de Genfit, dans un entretien à Tradingsat.

Le dirigeant soulignait aussi la supériorité du GFT505 par rapport à la concurrence. "Le GFT 505 a [...] la capacité d’agir sur [les] quatre aspects de la maladie. En agissant à la fois sur les lipides, la résistance à l’insuline, la glycémie, il lutte contre la dégénérescence des cellules du foie. Par ailleurs, il a démontré une bonne activité anti-fibrotique. En comparaison, au mieux, les produits concurrents agissent sur un seul de ces quatre aspects", expliquait Jean-François Mouney.

Au cours actuel, la capitalisation boursière de Genfit s’élève à 420 millions d’euros. A moins d’un an de la publication des résultats, l’écart de valorisation considérable avec Intercept Pharmaceuticals donne logiquement des idées aux investisseurs, notamment américains. Les deux sociétés ont participé à la conférence annuelle JP Morgan sur les soins de santé, du 13 au 16 janvier.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...