Bourse > Genfit > Genfit : "Besoin énorme" et potentiel de revenus "étourdissant" dans la NASH
GENFITGENFIT GNFT - FR0004163111GNFT - FR0004163111
22.070 € +4.10 % Temps réel Euronext Paris
21.180 €Ouverture : +4.20 %Perf Ouverture : 22.640 €+ Haut : 20.820 €+ Bas :
21.200 €Clôture veille : 351 761Volume : +1.13 %Capi échangé : 688 M€Capi. :

Genfit : "Besoin énorme" et potentiel de revenus "étourdissant" dans la NASH

(Tradingsat.com) - Alors que Poxel enflamme la bourse pour ses premiers pas sur Euronext Paris, Genfit demeure la star incontestée des biotechs à Paris, tant en termes de capitalisation (1,4 milliard d'euros) que de performance (+322% en 2014 et déjà +55% en 2015).

Jean-François Mouney, le PDG de la société a d'ailleurs reçu hier soir le grand prix BFM Business de la performance boursière. La société biopharmaceutique a été reconnue comme "l'entreprise du SBF 120 dont le titre a le mieux évolué au cours de l'année 2014".

Interviewé mardi par la chaîne financière, le dirigeant a rappelé l'énorme enjeu du traitement de la NASH, la stéatose hépatique non alcoolique, pour laquelle Genfit développe son produit phare, le GFT 505. "Manifestation dans le foie de la malbouffe", la NASH "est l’une des premières causes d’accidents cardiovasculaires", a rappelé Jean-François Mouney.

"On est face à une épidémie dont prennent conscience les agences réglementaires [...]. Il nous donnent les possibilités d'accélérer les développement, parce qu'il y a un besoin énorme".

La NASH, qui touche 12% de la population américaine, est devenue une urgence nationale outre-Atlantique, et même internationale, la position de l'EMA, l'agence européenne, étant "totalement alignée" sur celle de la FDA américaine, atteste le dirigeant.

En termes de montants, "c'est 30 à 40 milliards [de dollars] de chiffre d’affaires par an qui est envisagé dans la NASH, [...] un chiffre étourdissant", indique Jean-François Mouney, rappelant les estimations de certains analystes, notamment Deutsche Bank.

Pour mémoire, dans une étude publiée le 14 juillet dernier, le broker a en effet calculé que pour Genfit et ses concurrents américains Intercept Pharmaceuticals et Gilead, le pic de ventes potentielles de leur traitement dans la NASH pourrait se situer, à terme, entre 10 et 12 milliards de dollars par an (chacun).


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...