Bourse > General electric > General electric : GE rachète le parapétrolier Lufkin pour 3,3 milliards de dollars
GENERAL ELECTRICGENERAL ELECTRIC GNE - US3696041033GNE - US3696041033
28.900 € -1.97 % Temps réel Euronext Paris
28.950 €Ouverture : -0.17 %Perf Ouverture : 29.140 €+ Haut : 28.760 €+ Bas :
29.480 €Clôture veille : 6 161Volume : +0.00 %Capi échangé : 304 697 M€Capi. :

General electric : GE rachète le parapétrolier Lufkin pour 3,3 milliards de dollars

GE rachète le parapétrolier Lufkin pour 3,3 milliards de dollarsGE rachète le parapétrolier Lufkin pour 3,3 milliards de dollars

(Reuters) - General Electric a annoncé lundi l'acquisition du groupe de services pétroliers Lufkin Industries dans le cadre d'une OPA amicale de quelque 3,3 milliards de dollars (2,53 milliards d'euros), dette incluse.

Dans un communiqué, GE précise qu'il propose 88,50 dollars en numéraire pour chaque action de sa cible, soit une prime de 38% par rapport au cours de clôture de Lufkin vendredi (63,93 dollars).

Vers 13h50 GMT, le titre Lufkin bondissait de 38,21% à 88,36 dollars.

Le conseil d'administration de Lufkin s'est prononcé à l'unanimité en faveur de l'offre, qui a été arrangée par les banques Deutsche Bank et Goldman Sachs pour GE.

Le groupe a enregistré un bénéfice supérieur aux attentes au cours du dernier trimestre de l'an dernier, mais a prévenu que la lenteur de la reprise des forages terrestres aux Etats-Unis affecterait ses résultats pour 2013.

GE, numéro un mondial des turbines électriques et des moteurs d'avion, a récemment acquis plusieurs groupes sur le secteur de l'énergie, tout en cédant des actifs dans les secteurs de la finance et des médias, notamment par la vente de ses 49% dans Comcast à NBC Universal.

GE a réalisé depuis 2007 environ 11 milliards de dollars d'acquisitions dans le secteur du pétrole et du gaz. Ce segment est celui qui connait la plus forte croissance au sein du groupe américain et contribue à 10% de son chiffre d'affaires.

L'acquisition de Lufkin doit notamment permettre à GE de renforcer ses capacités en matière de systèmes d'ascension artificielle, qui permettent notamment de faire parvenir à la surface les hydrocarbures contenus dans des réservoirs à basse pression

"Le segment de l'ascension artificielle est au coeur de changements essentiels, qui permettent aux producteurs d'optimiser le potentiel de leurs puits, ce qui se manifeste par un accroissement de la production à des coûts d'exploitation moins élevés", a expliqué Daniel C. Heintzelman, directeur général de GE Oil & Gas.

GE a précisé que le marché mondial de l'ascension artificielle devrait avoisiner les 13 milliards de dollars en 2013, selon des estimations du cabinet Spears & Associates.

A. Ananthalakshmi et Garima Goel à Bangalore, Véronique Tison et Julien Dury pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...