Bourse > General electric > General electric : GE Capital cède son crédit à la consommation en Australasie
GENERAL ELECTRICGENERAL ELECTRIC GNE - US3696041033GNE - US3696041033
29.480 € +0.48 % Temps réel Euronext Paris
29.340 €Ouverture : +0.48 %Perf Ouverture : 29.600 €+ Haut : 28.930 €+ Bas :
29.340 €Clôture veille : 7 079Volume : +0.00 %Capi échangé : 310 812 M€Capi. :

General electric : GE Capital cède son crédit à la consommation en Australasie

tradingsat

SYDNEY (Reuters) - GE Capital, division financière de General Electric, a cédé sa filiale de crédit à la consommation en Australie et en Nouvelle-Zélande pour 8,2 milliards de dollars australiens (6,0 milliards d'euros) à un consortium d'investisseurs financiers, a annoncé ce dernier dimanche.

Le consortium regroupe la firme de capital-investissement KKR & Co, le fonds alternatif Varde Partners et Deutsche Bank.

La filiale a plus de trois millions de clients et "des partenariats de longue date avec la plupart des grands noms de la distribution en Australasie", a souligné Ed Bostock, directeur de KKR Australia, dans un communiqué.

General Electric a entrepris depuis plusieurs années de réduire la taille de GE Capital après ses déboires qui ont coûté cher au groupe durant la crise financière de 2008-2008.

Le conglomérat américain s'est également séparé de sa branche d'électroménager, de ses activités immobilières et de sa participation dans NBC Universal. GE Capital est en cours de recentrage sur le financement d'équipements lourds, le crédit aux entreprises et l'immobilier commercial.

"Cette transaction entre dans le cadre de notre stratégie visant à faire de notre groupe le numéro un mondial des technologies d'infrastructures avec une activité de services financiers spécialisés", a déclaré Geoff Culbert, président de GE Australia and New Zealand.

"Nous continuerons de travailler avec nos clients dans les secteurs clés comme le pétrole et le gaz, l'énergie, la santé, l'aviation et l'industrie minière."

GE était conseillé par Credit Suisse et Morgan Stanley tandis que le consortium était assisté par Bank of America Merrill Lynch, Moelis & Co et Citi.

La presse australienne avait rapporté auparavant que le conglomérat local Wesfarmers et Apollo Global Management avaient déposé une offre commune pour reprendre la filiale.

(Jane Wardell, Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...