Bourse > General electric > General electric : Electrolux reste prudent sur l'évolution du marché en Europe
GENERAL ELECTRICGENERAL ELECTRIC GNE - US3696041033GNE - US3696041033
29.340 € +0.69 % Temps réel Euronext Paris
29.040 €Ouverture : +1.03 %Perf Ouverture : 29.690 €+ Haut : 29.040 €+ Bas :
29.140 €Clôture veille : 3 485Volume : +0.00 %Capi échangé : 309 336 M€Capi. :

General electric : Electrolux reste prudent sur l'évolution du marché en Europe

Marché : Solide 3e trimestre pour ElectroluxMarché : Solide 3e trimestre pour Electrolux

STOCKHOLM (Reuters) - Le géant suédois de l'électroménager Electrolux a annoncé lundi une hausse plus forte que prévu de son bénéfice opérationnel au troisième trimestre mais reste prudent sur l'évolution de la demande en Europe.

Le groupe, qui dispute la première place mondiale à l'américain Whirlpool et au chinois Haier, table toujours sur une croissance de 4% du marché américain mais prévient qu'en Europe, elle devrait se situer vers le bas de fourchette de prévision de 1-3%.

Le bénéfice opérationnel ajusté a atteint 1,39 milliard de couronnes suédoises (151 millions d'euros) au troisième trimestre contre 1,08 milliard un an plus tôt, soit une progression de 29%. Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un résultat de 1,33 milliard de couronnes.

Le titre Electrolux gagnait 6,32% à la Bourse de Stockholm vers 08h30 GMT et visait sa plus forte progression sur une séance depuis la publication de ses résultats du premier trimestre, le 25 avril dernier.

L'action Electrolux a pris 16% depuis le début de l'année, une performance largement supérieure à celle de l'indice de référence de la Bourse de Stockholm, qui a perdu 2,5%.

Electrolux compte sur le rachat annoncé le mois dernier de la division électroménager de General Electric pour 3,3 milliards de dollars pour progresser sur un marché nord-américain qui redémarre.

Les marchés européen et nord-américain contribuent pour environ un tiers chacun au chiffre d'affaires du groupe, dont la croissance en Europe est modeste en raison d'un climat économique morose.

Le groupe, qui vend des produits sous son propre nom mais possède aussi d'autres marques dont AEG et Zanussi, a dit se stabiliser sur le difficile marché brésilien mais souffrir sur d'autres marchés latino-américains.

(Niklas Pollard et Johannes Hellstrom; Véronique Tison et Patrick Vignal pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...