Bourse > General electric > General electric : Electrolux monte en Bourse après des trimestriels solides
GENERAL ELECTRICGENERAL ELECTRIC GNE - US3696041033GNE - US3696041033
29.390 € +1.66 % Temps réel Euronext Paris
29.320 €Ouverture : +0.24 %Perf Ouverture : 29.790 €+ Haut : 29.230 €+ Bas :
28.910 €Clôture veille : 10 499Volume : +0.00 %Capi échangé : 309 863 M€Capi. :

General electric : Electrolux monte en Bourse après des trimestriels solides

Marché : Electrolux bat le consensus, confiant pour l'Europe et les USAMarché : Electrolux bat le consensus, confiant pour l'Europe et les USA

STOCKHOLM (Reuters) - Electrolux a fait état vendredi de résultats du deuxième trimestre supérieurs aux attentes tout en prédisant une croissance du marché des produits blancs à la fois en Europe et aux Etats-Unis cette année.

Porté par cette annonce, le titre du groupe suédois s'adjuge quasiment 3,5% vers 10h05, soit l'une des plus fortes hausses de l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300, alors que la Bourse de Stockholm progresse de 0,27% au même moment.

Electrolux, qui commercialise des produits sous son propre nom mais également sous les marques AEG, Zanussi et Frigidaire, a déclaré que la demande en Europe de l'Ouest avait continué à se renforcer tandis que sa politique actuelle de réduction des coûts avait gonflé ses bénéfices.

Selon son directeur général Keith McLoughlin, le marché des appareils électroménagers devrait progresser de 1 à 2% cette année en Europe.

Il s'est montré légèrement plus optimiste pour l'Amérique du Nord, évoquant une croissance annuelle de 3 à 5%, alors qu'il tablait auparavant sur une progression dans le bas de cette fourchette.

"Les activités en Amérique du Nord ont affiché une bonne croissance organique, principalement portées par les gros volumes des ventes de climatiseurs", a déclaré Keith McLoughlin, cité dans un communiqué.

La situation est en revanche plus complexe en Amérique latine et en Europe de l'Est, où la demande a plongé de 23% avec le ralentissement en Russie et en Ukraine.

Le groupe d'électroménager, aux prises avec l'américain Whirlpool et le sud-coréen LG Electronics pour la place de numéro un mondial, a réalisé un bénéfice d'exploitation trimestriel de 921 millions de couronnes suédoises (99 millions d'euros), contre 63 millions de couronnes un an plus tôt.

Ce chiffre dépasse les anticipations des analystes interrogés par Reuters, qui tablaient en moyenne sur un résultat opérationnel de 760 millions de couronnes.

Confronté à l'opposition de la justice américaine à son projet d'acquisition de la division électroménager de General Electric, Electrolux a réaffirmé son intention de mener à bien cette opération.

Keith McLoughlin a répété qu'Electrolux "contesterait énergiquement" la procédure lancée par le département de la Justice pour empêcher cette transaction, la plus importante de l'histoire du groupe suédois, qui lui permettrait de plus que doubler ses ventes annuelles aux Etats-Unis.

(Alistair Scrutton; Myriam Rivet pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...