Bourse > General electric > General electric : Apple semble avoir rassuré les investisseurs sur la Chine
GENERAL ELECTRICGENERAL ELECTRIC GNE - US3696041033GNE - US3696041033
29.290 € +1.35 % Temps réel Euronext Paris
29.000 €Ouverture : +1.00 %Perf Ouverture : 29.290 €+ Haut : 28.920 €+ Bas :
28.900 €Clôture veille : 904Volume : +0.00 %Capi échangé : 308 809 M€Capi. :

General electric : Apple semble avoir rassuré les investisseurs sur la Chine

Apple semble avoir rassuré les investisseurs sur la ChineApple semble avoir rassuré les investisseurs sur la Chine

par Abhirup Roy

(Reuters) - Les chiffres de ventes d'iPhone en Chine publiés par Apple pourraient bien démentir les inquiétudes de certains investisseurs sur la capacité du groupe à poursuivre sa croissance sur le marché chinois.

A Wall Street, l'action Apple gagnait 2% à 116,86 dollars après une heure d'échanges mercredi, au lendemain de la publication des comptes trimestriels.

Le titre avait auparavant perdu environ 7% de sa valeur sur les trois derniers mois, faisant fondre la capitalisation du groupe de près de 50 milliards de dollars, en partie à cause des craintes de voir le ralentissement de l'économie chinoise remettre en cause son essor sur ce marché.

En fait, les ventes d'Apple dans l'ensemble Chine-Hong Kong-Taiwan ont pratiquement doublé au troisième trimestre à 12,52 milliards de dollars, et elles ont représenté près du quart du chiffre d'affaires global du groupe.

"Si le consommateur chinois réduit ses dépenses, il semble que cela concerne soit les produits les plus luxueux, soit certains produits quotidiens non essentiels", a commenté James Cordwell, analyste d'Atlantic Equities.

"Je pense que le smartphone est de plus en plus considéré comme essentiel en Chine. Donc je ne pense pas que la conjoncture économique pèse significativement sur la croissance d'Apple au cours des trimestres à venir."

Mardi soir, en commentant les résultats, le directeur général d'Apple, Tim Cook, s'était déjà employé à minimiser les craintes suscitées par la Chine.

LES ANALYSTES RESTENT TRÈS MAJORITAIREMENT ACHETEURS

"Si je (...) me contentais de regarder combien de clients viennent dans nos magasins, sans prendre en compte ce qu'ils achètent, et le nombre de gens qui viennent sur nos boutiques en ligne, en plus de regarder l'évolution de nos ventes, je ne saurais pas qu'il y a le moindre problème économique en Chine", a-t-il dit lors d'une téléconférence.

Il a précisé qu'Apple prévoyait de porter à 40 le nombre de ses magasins en Chine d'ici la mi-2016, contre 25 aujourd'hui, et que la République populaire serait à terme le premier débouché du groupe.

Cet optimisme tranche avec les déclarations récentes de plusieurs grands groupes américains, comme United Technologies ou General Electric, qui ont exprimé leur inquiétude au sujet de la croissance chinoise à l'occasion de la présentation de leurs résultats.

Pour Anid Doradla, analyste de William Blair, Apple a plusieurs arguments à faire jouer en sa faveur.

"Ils incluent l'essor de la classe moyenne et l'amélioration du pouvoir d'achat dans les pays émergents, notamment la Chine et l'Inde, ainsi que le fait que la société compte pas ou peu de concurrents dans le haut de gamme", explique-t-il dans une note.

Quelques analystes seulement ont modifié leur objectif de cours pour Apple après les résultats publiés mardi et seul Pacific Crest a changé sa recommandation, pour la relever à "surpondération" contre "pondération sectorielle", selon les données Thomson Reuters.

Sur 50 analystes suivant la valeur, 41 sont à l'achat et un seul à la vente. La médiane des objectifs de cours est de 150 dollars.

(Marc Angrand pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...