Bourse > Gemalto > Gemalto : Toujours affecté par l'accord starbucks/square
GEMALTOGEMALTO GTO - NL0000400653GTO - NL0000400653
53.590 € +8.85 %
51.140 €Ouverture : +4.79 %Perf Ouverture : 53.900 €+ Haut : 50.500 €+ Bas :
49.235 €Clôture veille : 1 157 990Volume : +1.30 %Capi échangé : 4 770 M€Capi. :

Gemalto : Toujours affecté par l'accord starbucks/square

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action Gemalto accentue ses pertes jeudi, les investisseurs manifestant leurs inquiétudes au lendemain de l'accord conclu entre Starbucks et Square dans le paiement mobile.

Vers 11h30, le titre lâche 2,9% à 59,8 euros après avoir déjà perdu plus de 3% hier dans le sillage de l'annonce du partenariat entre les deux groupes américains.

Starbucks a déclaré mercredi avoir choisi Square dans le cadre d'un projet devant permettre à ses clients d'effectuer des paiements à partir de leur smartphone.

La chaîne de cafés prévoit de déployer l'application mobile de Square dans 7000 de ses points de vente aux Etats-Unis à partir de cet automne.

'Il s'agit d'un lancement en grande pompe, pour un produit que les investisseurs pourraient être tentés de considérer comme une alternative à la technologie sans contact NFC', s'inquiètent aujourd'hui les analystes de Morgan Stanley.

'Gemalto s'est impliqué dans cette dernière, ce qui signifie que ses actions pourraient en pâtir', ajoute le bureau d'études.

A l'issue du premier trimestre, Gemalto assurait que ses projets sans contact (NFC) affichaient une bonne progression, en prévision des lancements commerciaux des opérateurs mobiles. Plus récemment, le groupe expliquait que les marchés asiatiques étaient prêts à adopter massivement les services NFC.

Morgan Stanley fait toutefois remarquer que le paiement mobile ne représente pour l'heure qu'une faible contribution aux résultats de Gemalto (avec seulement 20 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2011.

Sa prévision d'une croissance moyenne annuelle de de plus de 20% établie pour le groupe de sécurité numérique pour la période 2011/2014 ne prend d'ailleurs quasiment pas en compte le paiement mobile.

Une fois encore, le véritable arbitre de l'industrie sera peut-être Apple.

'Apple pourrait faire un premier pas sur le marché du paiement mobile lors du lancement du nouvel iPhone, au mois de septembre', souligne Morgan Stanley. 'Si la forme de son implication est encore floue, le groupe a clairement la dimension suffisante pour peser lourdement sur le marché', conclut-il.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...