Bourse > Gemalto > Gemalto : Berenberg conseille toujours de "Vendre", s'interroge sur SafeNet
GEMALTOGEMALTO GTO - NL0000400653GTO - NL0000400653
52.310 € +6.25 %
51.140 €Ouverture : +2.29 %Perf Ouverture : 54.000 €+ Haut : 50.500 €+ Bas :
49.235 €Clôture veille : 1 999 280Volume : +2.25 %Capi échangé : 4 656 M€Capi. :

Gemalto : Berenberg conseille toujours de "Vendre", s'interroge sur SafeNet

(Tradingsat.com) - Si Gemalto semble poursuivre lundi son rebond, gagnant un peu plus de 1% après un gain de près de 5% vendredi, la hausse du jour est néanmoins tout juste en ligne avec celle de l'ensemble du marché parisien. L'enthousiasme qui a accompagné l'annonce de l'acquisition du groupe américain Safenet, leader mondial de la protection des données et des logiciels, pourrait finalement s'avérer plus mesuré qu'en première lecture.

Berenberg s'interroge notamment lundi sur les indications données par Gemalto quant à la contribution de sa nouvelle acquisition sur ses résultats à un horizon de 3 ans. Le broker, qui maintient son opinion "Vendre" et son objectif de cours de 46 euros sur Gemalto, note que SafeNet a réalisé un chiffre d'affaires de 337 millions de dollars pour un résultat opérationnel de 35 millions de dollars en 2013, avec la perspective d'un résultat opérationnel de 51 millions de dollars (donc une croissance de 45%) et d'un chiffre d'affaires de 370 millions de dollars en 2014.

En supposant que le chiffre d'affaires de SafeNet augmente, par exemple, de 25% (soit à un rythme inférieur à la croissance de 45% enregistrée l'année dernière) sur les trois prochaines années, le résultat opérationnel atteindra les 100 millions de dollars en 2017 et comptera pour environ 17% de l'objectif de 600 millions d'euros de résultat opérationnel de Gemalto.

Or, note Berenberg, le management de Gemalto estime que l'intégration de SafeNet l'aidera à dépasser son objectif de résultat opérationnel 2017 de 10%, et non de 17%. Le broker se demande donc si décalage est dû à un ralentissement prévu de la croissance de SafeNet, ou bien s'il faut comprendre que Gemalto aurait manqué son objectif de résultat opérationnel sans cette acquisition...


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...