Bourse > Gecina nom. > Gecina nom. : Invest Securities toujours à la vente
GECINA NOM.GECINA NOM. GFC - FR0010040865GFC - FR0010040865
126.700 € +1.52 % Temps réel Euronext Paris
124.200 €Ouverture : +2.01 %Perf Ouverture : 128.000 €+ Haut : 124.200 €+ Bas :
124.800 €Clôture veille : 58 477Volume : +0.09 %Capi échangé : 8 035 M€Capi. :

Gecina nom. : Invest Securities toujours à la vente

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le bureau d'études parisien Invest Securities revient ce matin sur le dossier Gecina alors que la foncière tente de prendre le contrôle de Foncière de Paris face à Eurosic. L'affaire semble mal engagée pour Gecina, qui ne renonce pas pour autant. Ce qui inquiète Invest Securities, qui trouve le prix proposé trop élevé. Conseillant toujours l'action Gecina à la vente, Invest Securities maintient sa cible de 112 euros.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action Gecina se tasse de 0,2% à 127,4 euros dans un marché en

En effet, via des offres mixtes en espèces et en titres, Eurosic a lancé une OPA sur Foncière de Paris à 136 euros (dividende détaché, pour la composante en cash), puis Gecina a fait part la semaine dernière de son intention de lancer une contre-offre à 150 euros.

Seulement voilà : Eurosic a déjà mis la main sur 26,6% du capital de Foncière de Paris auprès d'Allianz et de Generali. De plus, le groupe de mutuelles Covéa, qui détient presque 30% de Foncière de Paris, a annoncé sa préférence pour l'offre d'Eurosic par rapport à celle de Gecina.

Pour l'analyste, voilà une décision “surprenante” puisque l'offre de Gecina est clairement la mieux disante. Et , la liquidité de l'action Eurosic est plus faible que celle de Gecina. L'argumentation de Covéa suscite d'ailleurs la perplexité: peut-être Covéa, qui est aussi présent au tour de table d'Eurosic, souhaite-t-il rester un actionnaire significatif dans cette société “plutôt qu'un actionnaire très minoritaire de Gecina”, suppute l'analyste.

Quoi qu'il en soit, après l'annonce de Covéa, l'affaire paraît entendue : 'Eurosic a désormais le pouvoir de bloquer la surenchère de Gecina, qui avait fixé le seuil de renonciation à 50,01%', commente Invest Securities. Même si le conseil de surveillance de Foncière de Paris et la position des autres minoritaires devront être suivis de près.

Mais selon une note, “si Gecina ne l'emportait pas, nous ne percevrions pas forcément cette issue négativement, puisque nous estimons le prix proposé trop élevé.”


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...