Bourse > Geci intl > Geci intl : Israel aerospace industries s'intéresserait au skylander
GECI INTLGECI INTL GECP - FR0000079634GECP - FR0000079634
0.500 € +8.70 % Temps réel Euronext Paris
0.460 €Ouverture : +8.70 %Perf Ouverture : 0.540 €+ Haut : 0.460 €+ Bas :
0.460 €Clôture veille : 1 813 650Volume : +2.94 %Capi échangé : 31 M€Capi. :

Geci intl : Israel aerospace industries s'intéresserait au skylander

Israel aerospace industries s'intéresserait au skylanderIsrael aerospace industries s'intéresserait au skylander

(Tradingsat.com) - Alors que la cotation de l'action GECI International et de sa filiale aéronautique est suspendue depuis le 7 juin dernier « dans l'attente d'un communiqué », les actionnaires gardent le regard braqué sur les négociations en cours pour financer le Skylander, l'avion bi-turbopropulseur conçu par le groupe d'ingénierie.

« Nous n'en sommes plus qu'aux détails. C'est une question de semaines », affirmait il y a environ trois semaines aux Echos Serge Bitboul, le patron de GECI International, évoquant l'intérêt de « nouveaux investisseurs américains ».

Aux dernières nouvelles, le projet intéresserait à présent des Israéliens. Selon les informations des Echos en effet, des représentants d'Israel Aerospace Industries sont attendus « sous peu » à Chambley, dans les locaux de Sky Aircraft, la filiale dédiée au Skylander. Ceux-ci « s'engageraient à produire les premières séries en Lorraine, avant de rapatrier la construction dans leur pays » d'après Jean-Yves Le Déault, député (PS) et vice-président de la région Lorraine, cité par le journal.

Les politiques s'activent visiblement sur le dossier, alors que Les Echos rapportent qu'une réunion s'est tenue lundi après-midi au ministère du Redressement productif, en présence de représentants d'EADS, de Dassault et de Safran, du Ciri (Comité Interministériel de Restructuration Industrielle) et du FSI (Fonds Stratégique d'Investissement).

Par ailleurs, au vu de l'urgence financière dans laquelle se trouve la société, les services du Premier ministre Jean-Marc Ayrault « viennent d'être saisis du dossier pour débloquer rapidement une première aide », indiquent Les Echos.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...