Bourse > Gameloft se > Gameloft se : La valeur massacrée après un faible premier semestre
GAMELOFT SEGAMELOFT SE GFT - FR0000079600GFT - FR0000079600
7.980 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
7.980 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 679 M€Capi. :

Gameloft se : La valeur massacrée après un faible premier semestre

(Tradingsat.com) - Gameloft plonge ce mardi dans les premiers échanges (-20% à 4,56 euros) après la publication de ses ventes semestrielles, qui font apparaître une croissance nulle au 2ème trimestre à données publiées (+8% à taux de change constant).

Sur l'ensemble du semestre, le chiffre d'affaires atteint 111,3 millions d'euros, en croissance organique de 2% (+10% à taux de change constant). Il ressort à 55 millions d'euros sur le deuxième trimestre, alors que les analystes d'Oddo anticipaient un CA de 58 millions d'euros.

La faiblesse des ventes s'explique par la quasi-absence de lancement de nouveau jeu. Sur les douze à quinze lancements de jeux actuellement prévus sur l’ensemble de l’exercice 2014, seuls quatre ont été effectués lors des six premiers mois de l’année.

Plus de 95% du chiffre d’affaires du premier semestre a donc été réalisé par les jeux du back catalogue, c'est-à-dire par les jeux lancés avant l’exercice en cours et dont la durée de vie s’allonge progressivement grâce au travail accompli sur leurs mises à jour, a précisé Gameloft.

Toutefois, le Groupe a indiqué que le rythme de lancement de blockbusters potentiels devrait s’accélérer et soutenir les ventes du Groupe lors du second semestre 2014, avec les prochaines sorties de "L’Age de Glace : Aventures", "Spider-Man Unlimited", "Asphalt Overdrive", "Brothers in Arms 3 : Sons of War" et "Gods of Rome".

Par ailleurs, la société a dit tabler désormais sur un chiffre d’affaires proche de 245 M€ et des charges opérationnelles courantes aux alentours de 230 M€ en 2014, comparé respectivement à 233,3 M€ et 204,9 M€ sur l’exercice 2013.

Gameloft n'a fait aucun autre commentaire concernant ses perspectives 2014, alors que le management avait jusque là annoncé "une nouvelle année de croissance du chiffre d’affaires, des résultats et de la trésorerie nette".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...