Bourse > Gameloft se > Gameloft se : Les Guillemot veulent faire pièce à Vivendi
GAMELOFT SEGAMELOFT SE GFT - FR0000079600GFT - FR0000079600
7.980 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
7.980 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 679 M€Capi. :

Gameloft se : Les Guillemot veulent faire pièce à Vivendi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Selon un avis publié par l'Autorité des marchés financiers (AMF), le concert familial Guillemot s'est encore renforcé et a franchi, le 30 novembre, le seuil des 25% des droits de vote de l'éditeur de jeux Gameloft. Les Guillemot déclarent en outre ne pas s'interdire d'aller plus loin encore “pour éviter une prise de contrôle rampante par des personnes qui pourraient remettre en cause la stratégie et la vocation mondiale de Gameloft”. Vivendi doit se sentir visé.

Après l'acquisition d'actions Gameloft sur le marché, les Guillemot pointent désormais à 16,63% du capital et 25,11% des droits de vote. Pour mémoire, le 19 novembre, ils déclaraient détenir 15,24% des parts et 23,82% des voix.

A l'occasion de leur dernière déclaration à l'AMF, les membres du groupe familial Guillemot ont ajouté, selon l'une des formules consacrées par le droit boursier, envisager 'de poursuivre leurs achats en fonction des conditions de marché'.

Ce n'est pas tout : s'ils 'n'envisagent pas de prendre le contrôle de Gameloft, (les Guillemot) ne s'interdisent pas de le faire et prendront les mesures nécessaires pour éviter une prise de contrôle rampante par des personnes qui pourraient remettre en cause la stratégie et la vocation mondiale de Gameloft au détriment de l'intérêt de la société et de tous ses actionnaires”, indique encore l'avis de l'AMF.

Pour mémoire, Vivendi, qui en date du 13 novembre détenait 17,34% du capital 15,34% des droits de vote de Gameloft, avait préalablement déclaré, le 26 octobre, qu'il 'envisageait de poursuivre ses achats en fonction des conditions de marché. Ces achats n'ont pas été spécifiquement conçus comme une étape préparatoire à un projet de prise de contrôle d'Ubisoft et Gameloft. Néanmoins, sur les six prochains mois, Vivendi ne peut pas écarter la possibilité d'envisager un tel projet.'

Cependant à la Bourse de Paris, l'action Gameloft se tasse de 1,2% à 5,9 euros. Elle a gagné 32% en six mois.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...