Bourse > Gameloft se > Gameloft se : Bryan Garnier conseille d'apporter à Vivendi
GAMELOFT SEGAMELOFT SE GFT - FR0000079600GFT - FR0000079600
7.980 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
7.980 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 679 M€Capi. :

Gameloft se : Bryan Garnier conseille d'apporter à Vivendi

tradingsat

(CercleFinance.com) - A en croire les analystes de Bryan, Garnier & Co., Vivendi propose maintenant le juste prix pour acquérir Gameloft, maintenant que le groupe a relevé son offre à 8 euros. Il n'est donc selon eux plus temps d'acheter le titre de l'éditeur de jeux sur mobiles, mais d'apporter et donc de sortir du dossier. La valeur d'équilibre est cependant maintenue à 7,2 euros.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action Gameloft prend 10,6% à 7,94 euros.

Vivendi a décidé hier, en rachetant un bloc de titres à 8 euros alors qu'il menait une OPA à 7,20 euros, de relever (de par la réglementation boursière) pour la deuxième fois le montant de son offre sur l'une des sociétés dirigées par les Guillemot.

Les analystes de Bryan Garnier estiment ce matin que 'la première offre de Vivendi (à 6 euros) était trop basse tandis que celle à 7,2 euros était raisonnable. Toutefois, les perspectives de moyen terme de Gameloft justifient un prix plus élevé et comme Vivendi veut aussi mettre la main sur Ubisoft, ce qui devra passer par une offre amicale, il doit se montrer généreux avec Gameloft'.

En effet, la famille Guillemot dirige autant Gameloft (capitalisation actuelle : 700 millions d'euros environ) qu'Ubisoft, qui pèse près de 3,4 milliards en Bourse. Et elle détient 21,6% du capital de Gamelot, contre 29,4% pour Vivendi.

Bryan Garnier tablait donc sur un nouveau relèvement de l'OPA à un cours compris entre 7,6 et 8,6 euros par action Gameloft. Soit un niveau proche, en milieu de fourchette, des 8 euros que propose désormais Vivendi, et qui selon les spécialistes devraient convenir aux investisseurs.

'Gameloft devrait réunir sous peu son conseil d'administration pour étudier la nouvelle proposition de Vivendi. Quoi qu'il en soit, l'affaire est maintenant entre les mains des actionnaires et de notre avis, le prix proposé peut être considéré comme juste', argumente Bryan Garnier.

Pour mémoire, ajoutent les analystes, sauf changement du calendrier actuel, l'offre de Vivendi prendra fin le 27 mai.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...