Bourse > Faurecia > Faurecia : L'Europe et l'Iran font chuter les ventes mondiales de PSA en 2012
FAURECIAFAURECIA EO - FR0000121147EO - FR0000121147
36.250 € -0.63 % Temps réel Euronext Paris
36.480 €Ouverture : -0.63 %Perf Ouverture : 36.710 €+ Haut : 36.000 €+ Bas :
36.480 €Clôture veille : 134 208Volume : +0.10 %Capi échangé : 4 998 M€Capi. :

Faurecia : L'Europe et l'Iran font chuter les ventes mondiales de PSA en 2012

L'Europe a fait chuter les ventes mondiales de PSA en 2012L'Europe a fait chuter les ventes mondiales de PSA en 2012

par Gilles Guillaume et Laurence Frost

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën a subi une chute de 16,5% de ses ventes mondiales en 2012, la performance du groupe à l'international, notamment en Chine, n'étant pas parvenue à compenser sa pire performance en Europe depuis 20 ans.

PSA a commercialisé l'an dernier 2,96 millions de véhicules. En excluant les ventes de véhicules en kit, notamment en Iran où les livraisons sont totalement suspendues depuis février à cause des sanctions contre Téhéran, la baisse des ventes de véhicules montés ressort à 8,8%, soit un volume de 2,82 millions d'unités.

Ce recul est surtout imputable au marché européen et bien qu'aucun rebond ne se profile en 2013, PSA compte sur l'international pour renouer avec la croissance de ses ventes mondiales en volume, hors Iran, cette année.

"Le groupe subit de plein fouet la chute durable des marchés européens", a déclaré Frédéric Saint-Geours, directeur des marques du groupe, cité dans un communiqué. "Par ailleurs, la décision de suspendre ses activités de vente d'éléments détachés en Iran (...) a impacté les ventes du groupe en 2012."

"Cette conjoncture rend plus que jamais nécessaire notre stratégie de globalisation."

Au cours d'un petit-déjeuner de presse, Frédéric Saint-Geours a ajouté que le groupe comptait renouer cette année avec une croissance de ses ventes mondiales de véhicules montés, en excluant les ventes d'éléments détachés de janvier et février 2012 qui rendent encore le comparatif défavorable.

Il entend également ramener sa part de marché en Europe autour de 13%, contre 12,7% en 2012 et 13,2% en 2011, sur un marché européen attendu à nouveau en baisse de 3% à 5%, contre -8,6% en 2012.

"Si cette vision du monde s'avère devenir réalité, nous voyons peu de raison de penser que la situation financière de PSA s'améliore cette année", commente Crédit suisse dans une note de recherche.

Après avoir perdu 200 millions d'euros en cash chaque mois entre l'été 2011 et l'été dernier, PSA compte réduire de 100 millions d'euros cette consommation mensuelle en 2013 et retrouver l'équilibre au niveau du cash opérationnel fin 2014.

CHINE ET AMÉRIQUE LATINE EN VUE

Comme l'an dernier, la croissance viendra donc surtout de l'international, qui a représenté 38% des ventes du groupe en 2012, contre 33% en 2011 et un objectif de 50% en 2015.

PSA prévoit cette année une croissance du marché automobile mondial de 3% à 4%, avec une hausse de 7% à 8% en Chine et de 5% environ en Russie.

En Europe, où le premier constructeur automobile français souffre particulièrement depuis l'été 2011 de son exposition aux pays du sud du continent, France et Espagne en tête, les ventes ont dégringolé de 14,8% l'an dernier et la part de marché du groupe s'est dégradée de 13,2% en 2011 à 12,7% l'an dernier.

En France, les immatriculations de véhicules du groupe ont chuté de 16,6% sur un marché en baisse de 13,3%.

La crise du marché européen a contraint PSA à lancer en juillet un deuxième plan social prévoyant 8.000 suppressions d'emplois en France et la fermeture de son usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Dans le reste du monde, les ventes sont ressorties en hausse d'environ 3%, avec des fortunes contrastées selon les marchés.

En Chine, l'une des priorités du groupe, les ventes ont enregistré une hausse de 9,2%, supérieure à celle du marché et la seule marque Peugeot, qui lance actuellement son 3008 sur le marché chinois, a signé un bond spectaculaire de 24%.

En revanche, outre le tarissement du marché iranien pour PSA, les immatriculations du groupe en Amérique latine ont chuté de 8,3%, affectées notamment par les travaux d'agrandissement de l'usine de Porto Real, au Brésil. PSA entend renouer avec la croissance cette année dans cette partie du monde.

En Russie, autre marché à fort potentiel, les ventes de voitures et de véhicules utilitaires légers du groupe ont en revanche augmenté de 4%.

En Algérie, elles ont plus que doublé.

En Bourse, l'action PSA cédait 0,82% à 6,164 euros vers 14h00, à comparer à une baisse de 0,6% de l'indice regroupant les valeurs européennes de l'automobile et à une légère hausse de 0,01% de l'indice SBF 120, dont PSA fait partie depuis sa sortie du CAC 40 en septembre dernier.

Le gouvernement a par ailleurs déclaré avoir notifié à Bruxelles la garantie financière de sept milliards d'euros accordée à la filiale bancaire Banque PSA Finance (BPF) dans le cadre du plan de sauvetage, tout en considérant que son soutien n'est pas une aide d'Etat en tant que telle.

Ce type de procédure peut conduire la Commission à exiger en échange d'une telle aide des concessions, notamment en termes de restructuration ou de cessions d'actifs.

Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a estimé que les discussions avec l'exécutif européen n'impliqueraient pas de modification du plan de restructuration de PSA.

Par ailleurs, PSA et Faurecia ont flambé en Bourse lundi après la publication d'une note d'analyste évoquant un désengagement du constructeur dans l'équipementier. Frédéric Saint-Geours a déclaré mercredi que cette question "n'est pas d'actualité".

Avec la contribution de Jean-Baptiste Vey, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...