Bourse > Faurecia > Faurecia : Faurecia compte sur la Chine pour doper sa croissance
FAURECIAFAURECIA EO - FR0000121147EO - FR0000121147
34.070 € +2.05 % Temps réel Euronext Paris
33.230 €Ouverture : +2.53 %Perf Ouverture : 34.105 €+ Haut : 33.180 €+ Bas :
33.385 €Clôture veille : 44 503Volume : +0.03 %Capi échangé : 4 698 M€Capi. :

Faurecia : Faurecia compte sur la Chine pour doper sa croissance

tradingsat

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Faurecia vise une croissance moyenne de son chiffre d'affaires de 6% par an sur les trois prochaines années et une marge opérationnelle de 6% grâce au développement de ses segments technologiques et de ses marchés les plus porteurs, Chine en tête.

L'équipementier automobile, détenu à 46% par PSA, a dévoilé mardi aux analystes financiers son nouveau plan stratégique à moyen terme. Le groupe, qui a réalisé l'an dernier une marge opérationnelle de 4,4%, compte ainsi accélérer par rapport au plan précédent (+5%) et rebondir sur les prochaines années puisque le ralentissement à 1%-3% en 2016 a aussi été confirmé.

"Faurecia a été clairement redressé sous le leadership de Yann Delabrière (...) mais nous avons toujours de la marge pour améliorer notre croissance organique", a déclaré Patrick Koller, directeur général délégué du groupe, rendant hommage au PDG de Faurecia qui lui cédera la direction générale en juillet.

Son chiffre d'affaires amputé de deux milliards d'euros par la cession de ses pare-chocs à Plastic Omnium dans le cadre de son recentrage sur trois métiers - sièges, intérieurs et dépollution -, Faurecia compte notamment sur la Chine pour doper sa croissance future.

L'objectif de chiffre d'affaires sur le premier marché automobile mondial a été fixé à cinq milliards d'euros à l'horizon 2020, contre 2,6 milliards l'an dernier, et doit être réalisé pour un tiers avec les constructeurs chinois qui sont aujourd'hui le principal moteur de la croissance sur place.

L'équipementier compte aussi sur le renforcement de ses liens avec ses grands clients Volkswagen, Ford, Renault-Nissan et avec PSA ainsi que sur le boom de nouveaux clients comme Hyundai pour alimenter sa croissance future.

Il a précisé que son carnet de commandes actuel lui garantissait déjà de réaliser 95% de ses ventes prévues à l'horizon 2018.

Le développement de la clientèle premium, notamment dans les sièges et les habitacles, devrait contribuer à améliorer la profitabilité du groupe, tout comme l'arrivée de voitures de plus en plus autonomes exigeant un cockpit toujours plus élaboré.

L'activité dépollution devrait quant à elle profiter du durcissement des normes d'émissions du diesel à l'horizon 2020.

Mais pour ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, Faurecia a également présenté mardi des solutions pour récupérer le tiers de chaleur perdue à l'échappement et destinées à des voitures hybrides essence: soit pour réchauffer directement l'habitacle, soit pour produire de l'électricité en recyclant l'un des plus vieux principes de l'histoire de la mécanique... la turbine à vapeur.

Hervé Guyot, directeur de la stratégie, a indiqué que Faurecia regarderait les opportunités stratégiques qui se présenteraient pour élargir sa palette de technologies, notamment dans l'électronique et les capteurs.

Les pays à bas coûts, a-t-il aussi estimé, représenteront 62% des effectifs européens du groupe d'ici 2019, contre 44% en 2010 et 57% en 2015.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...