Bourse > Evolis > Evolis : 'a su maintenir, voire améliorer, la marge brute'
EVOLISEVOLIS ALTVO - FR0004166197ALTVO - FR0004166197
39.990 € +0.13 % Temps réel Euronext Paris
39.900 €Ouverture : +0.23 %Perf Ouverture : 40.000 €+ Haut : 39.730 €+ Bas :
39.940 €Clôture veille : 20 786Volume : +0.40 %Capi échangé : 206 M€Capi. :

Evolis : 'a su maintenir, voire améliorer, la marge brute'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Cécile Bélanger, Vice-Présidente d'Evolis, répond aux questions de Cercle Finance, suite à la publication des ventes annuelles du groupe spécialisé dans la conception, la fabrication et la commercialisation d'imprimantes destinées à la personnalisation graphique et à l'encodage des données des cartes plastiques.

Cercle Finance: Le chiffre d'affaires atteint 56,1 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice 2013, en croissance de 5,4% ou de 4% à périmètre et change constants, par rapport à l'exercice précédent.Au quatrième trimestre, les ventes accusent une baisse de 1,5%. Comment expliquez-vous ce ralentissement en fin d'année?

Cécile Bélanger: Tout d'abord, l'activité du groupe en Amérique du Sud, particulièrement au Brésil et au Mexique, a pâti de reports de décisions et du coup de frein des investissements.

En outre, l'évolution de la parité euro/dollar a pénalisé la croissance des ventes au quatrième trimestre 2013.

A l'inverse, les zones EMEA (Europe Middle East & Africa) et Asie-Pacifique ont affiché de belles performances. Elles enregistrent sur l'ensemble de l'exercice une croissance supérieure à 10%.

Par ailleurs, la société a maintenu une activité stable en Amérique du Nord au quatrième trimestre, grâce à la réorganisation du réseau de distribution.

En termes de segments, les projets ont connu l'an dernier une progression favorable, supérieure à celle des réseaux.

Concernant l'activité projets, axe sur lequel Evolis entend accélérer son développement, nous tirons parti d'avantages concurrentiels et de notre adaptabilité à des besoins spécifiques.

Enfin, les ventes de consommables (ruban d'imprimante, kit de nettoyage, etc...), qui représentent 50% du chiffre d'affaires annuel du groupe, affichent une croissance significative et des marges en hausse, grâce notamment au déploiement d'une gamme spécifique à nos produits.

CF: Comment envisagez-vous l'activité au cours des mois qui viennent, dans les différentes régions du monde?

CB: Evolis prévoit que les zones EMEA et Asie-Pacifique porteront la croissance en 2014. Le groupe reste néanmoins vigilant face à une concurrence accrue.

L'Inde constitue également un marché porteur, sur lequel il va concentrer ses efforts. En effet, depuis la réalisation de l'acquisition de 70% de son partenaire Rajpurohit Cardtec en juillet dernier, Evolis India est désormais reconnu dans le pays comme un constructeur, véritable atout pour la distribution.

L'Amérique du Sud devrait pour sa part contribuer à la hausse du chiffre d'affaires, bénéficiant d'une base de comparaison favorable, après une année 2013 en demi-teinte.

Le Brésil et le Mexique constituent des marchés à potentiel, au vu de la population importante, du processus d'industrialisation et des besoins en terme d'investissement.

En Amérique du Nord, Evolis fait face à une concurrence féroce. Le groupe accuse un peu de retard concernant le développement de son réseau de distribution et compte bien le rattraper au cours de cette année, après avoir procédé à des recrutements.

Il s'apprête à lancer des produits répondant davantage aux besoins, afin de dynamiser les ventes au cours des prochains mois.

CF: Evolis publiera ses résultats annuels le 25 mars prochain. Quelles sont vos anticipations en la matière?

Le niveau de rentabilité opérationnelle annuelle devrait se rapprocher des standards historiques du groupe, malgré un effet de change défavorable et l'inflexion des ventes en fin d'année.

Pour rappel, au titre de 2012, la société a fait état d'une hausse de deux points de la marge brute, à 54,9% du chiffre d'affaires.

Cette progression de la marge brute, conjuguée à un maintien de la productivité des équipes à un très bon niveau, s'était traduite par une progression de près de 30% du résultat opérationnel, à 8,7 millions d'euros.

En 2013, Evolis a su maintenir, voire améliorer légèrement, le niveau de marge brute. La société a également poursuivi sa politique de stricte maîtrise des coûts.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...