Bourse > Euro disney > Euro disney : "la valeur de l'entreprise va augmenter" (philippe gas, pdg)
EURO DISNEYEURO DISNEY EDL - FR0010540740EDL - FR0010540740
1.060 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
1.060 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 1.070 €+ Haut : 1.050 €+ Bas :
1.060 €Clôture veille : 36 560Volume : +0.00 %Capi échangé : 830 M€Capi. :

Euro disney : "la valeur de l'entreprise va augmenter" (philippe gas, pdg)

(Tradingsat.com) - Le parc Euro Disney est un succès, au point que le niveau de fréquentation devrait dépasser cette année les 15,7 millions de touristes enregistrés en 2011, se félicite Philippe Gas, le PDG de l'exploitant de Disneyland Resort Paris, dans un entretien au Figaro.

Un joli cadeau d'anniversaire pour le site payant le plus visité de France devant le Musée du Louvre et la tour Eiffel, qui va souffler cette année sa 20ème bougie. A cette occasion, le groupe organise un spectacle Dreams, le premier show de ce type dans le monde Disney.

Pas certain en revanche que l'heure soit à la fête pour les actionnaires, qui ont vu leur titre s'effondrer depuis le mois de septembre 2003. A cette époque, reconnaît le patron d'Euro Disney, "les petits porteurs ont acheté une part de rêve. Certes, ils ont perdu de l'argent, mais ils gardent un attachement très émotionnel à la société. Je peux assurer à nos 68.000 actionnaires individuels que la valeur de l'entreprise va augmenter", assure l'homme à la tête de la société dont le cours de Bourse a été divisé par 10 depuis sa première cotation .

"Depuis quelque temps, des investisseurs institutionnels, britanniques pour la plupart, s'intéressent à la valeur. C'est un signe positif", tente de rassurer le dirigeant, tout en soulignant ses efforts constants en matière d'investissement et d'emploi pendant la crise. "L'an passé, nos salaires ont augmenté de 4,5%", précise au passage le numéro un d'Euro Disney.

Le parc a une capacité d'accueil maximale de 17 millions de visiteurs par an. Il reste donc une marge de progression : "En janvier, nos banques nous ont accordé 150 millions d'euros nouveaux crédits pour construire deux nouvelles attractions, qui devraient ouvrir en 2014 dans notre second parc, Walt Disney Studios. En 2010, nous avons aussi obtenu de l'État l'accord pour construire un 3e parc. Nous l'envisageons très sérieusement, même si la décision sera prise courant 2020. Nous construisons également de nouveaux hôtels, restaurants et boutiques", conclut Philippe Gas.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...