Bourse > Euro disney > Euro disney : Baisse de la fréquentation au 3ème trimestre
EURO DISNEYEURO DISNEY EDL - FR0010540740EDL - FR0010540740
1.180 € +10.28 % Temps réel Euronext Paris
1.080 €Ouverture : +9.26 %Perf Ouverture : 1.210 €+ Haut : 1.060 €+ Bas :
1.070 €Clôture veille : 371 016Volume : +0.05 %Capi échangé : 924 M€Capi. :

Euro disney : Baisse de la fréquentation au 3ème trimestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur les neuf premiers mois de son exercice 2012/2013 clos le 30 juin dernier, Euro Disney a enregistré un chiffre d'affaires de 919,8 millions d'euros, en hausse de 1%. Mais au 3ème trimestre, un recul de 1,7% a été constaté. Le groupe exploitant le parc de loisirs Disneyland Resort Paris évoque “un économique difficile, notamment en Europe du sud, et, dans une moindre mesure, avec des conditions météorologiques défavorables en France”.

Dans les premières minutes de cotation ce matin à la Bourse de Paris, l'action recule de 3,4% à 4,8 euros.

Durant cette période, du côté des parcs à thèmes, la fréquentation a baissé de 4% mais la dépense moyenne par visiteur a augmenté de 2%.

Sur le seul 3ème trimestre de l'exercice, les ventes de 352,1 millions d'euros ont reculé de 1,7%. Par branche, les Parcs à thèmes ont vu leur activité reculer de 1,5% à 204,7 millions d'euros, la fréquentation des parcs en question reculant de 7% même si la dépense moyenne par visiteur est restée stable. De plus, le chiffre d'affaires des hôtels et du Disney Village s'est tassé de 0,5% à 137,9 millions, le taux d'occupation des hôtels baissant de 4,5 points de pourcentage, soit 23.000 nuitées de moins qu'au 3ème trimestre 2012.

Le président du groupe, Philippe Gas, a déclaré que 'l'environnement économique européen toujours difficile et les conditions météorologiques défavorables ont pesé sur les volumes des activités touristiques au troisième trimestre. Nous restons prudents pour les prochains mois au vu de l'incertitude économique en Europe.'

'Il y a trois ans, nous avons pris la décision d'augmenter nos investissements sur l'ensemble de la destination afin d'améliorer l'expérience proposée à nos visiteurs et faire progresser la dépense par visiteur. Cela nous a permis de limiter les impacts négatifs de l'environnement économique sur notre troisième trimestre', estime-t-il.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...