Bourse > Euro disney > Euro disney : Disney vient au secours d'Euro Disney, massivement recapitalisé
EURO DISNEYEURO DISNEY EDL - FR0010540740EDL - FR0010540740
1.080 € +1.89 % Temps réel Euronext Paris
1.060 €Ouverture : +1.89 %Perf Ouverture : 1.080 €+ Haut : 1.050 €+ Bas :
1.060 €Clôture veille : 48 732Volume : +0.01 %Capi échangé : 846 M€Capi. :

Euro disney : Disney vient au secours d'Euro Disney, massivement recapitalisé

Euro Disney recapitalisé par sa maison mère américaineEuro Disney recapitalisé par sa maison mère américaine

par Kate Holton et Gwénaëlle Barzic

LONDRES/PARIS (Reuters) - Walt Disney a annoncé lundi une recapitalisation d'un milliard d'euros d'Euro Disney, plombé par une détérioration de sa situation financière et une fréquentation en baisse.

Le groupe qui exploite le parc Disneyland Paris va procéder à deux augmentations de capital totalisant 420 millions d'euros - dont une de 351 millions ouverte à tous les actionnaires - ainsi qu'à une conversion de dette en capital d'un montant de 600 millions d'euros.

Situé à l'Est de Paris, Disneyland Paris a accueilli plus de 275 millions de visiteurs depuis son ouverture en 1992. Mais le parc de loisirs, détenu à 40% par Walt Disney, a souffert de la dégradation de la conjoncture, creusant sa dette à près de 1,75 milliard d'euros et limitant sa capacité à investir.

"Disneyland Paris est la première destination touristique en Europe mais la dégradation de l'environnement économique et le poids de la dette ont fortement impacté ses recettes et sa liquidité", déclare Tom Wolber, président d'Euro Disney, dans un communiqué.

Cette recapitalisation est essentielle pour renforcer sa solidité financière et permettre au groupe de continuer à investir dans le parc, ajoute-t-il.

Ce plan doit permettre à Euro Disney d'améliorer sa situation de trésorerie d'environ 250 millions d'euros, de réduire son ratio d'endettement de 15 à six et d'augmenter sa liquidité, alors que le marasme économique en Europe et la baisse de la fréquentation devraient pénaliser l'exercice 2014.

Il prévoit par ailleurs le report d'échéances de prêts dont la nouvelle date de remboursement est fixée à 2024 tandis que des lignes de crédit seront étendues et rassemblées en un seul crédit renouvelable.

DÉCOTE DE 20%

Chaque actionnaire aura la possibilité de recevoir neuf actions nouvelles pour chaque action détenue à un prix de souscription d'un euro par action, soit une décote de 20% par rapport au cours de clôture d'Euro Disney vendredi soir, une fois ajusté du projet d'émission de nouvelles actions.

Parallèlement, les actionnaires qui le souhaitent pourront acquérir au prix de 1,25 euro, et au pro rata des actions qu'ils détiennent, des actions qui auront été émises dans le cadre de la conversion de dette en capital.

A l'issue de ces opérations, Walt Disney pourrait devoir lancer une offre publique d'achat sur la totalité du capital d'Euro Disney - au même prix de 1,25 euro - et retirer la société de la cote en fonction de l'ampleur de la participation à l'augmentation de capital.

Ces annonces ont fait chuter le titre à la Bourse de Paris, où il abandonnait 10,12% à 3,10 euros à 15h15.

"L'éventualité d'un retrait est possible mais ce n'est pas l'objectif de l'opération. Tout a été fait pour que les actionnaires soutiennent l'opération et leur donner un intérêt financier à suivre Walt Disney dans cette aventure", a toutefois précisé à Reuters Mark Stead, directeur financier d'Euro Disney.

Le prince saoudien Al-Walid ben Talal ben Abdoulaziz al Saoud, deuxième actionnaire de la société avec environ 10% du capital, n'a pas encore décidé s'il participerait à l'opération, a-t-il ajouté.

Euro Disney estime que son chiffre d'affaires devrait reculer cette année de 1% à 3% par rapport à l'exercice précédent et sa perte nette consolidée atteindre 110 à 120 millions d'euros, contre 78 millions d'euros au cours de l'exercice précédent.

La société espère pouvoir mettre en oeuvre son plan dans le courant du premier semestre 2015.

(Avec la contribution de Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...