Bourse > Euro disney > Euro disney : Déception sanctionnée sur la fréquentation de disneyland® paris
EURO DISNEYEURO DISNEY EDL - FR0010540740EDL - FR0010540740
1.080 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
1.080 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 1.080 €+ Haut : 1.050 €+ Bas :
1.080 €Clôture veille : 128 167Volume : +0.02 %Capi échangé : 846 M€Capi. :

Euro disney : Déception sanctionnée sur la fréquentation de disneyland® paris

Déception sanctionnée sur la fréquentation de disneyland® parisDéception sanctionnée sur la fréquentation de disneyland® paris

(Tradingsat.com) - L'action Euro Disney évolue sous pression (-6,7% à 4,20 euros vers 11h15) suite à la publication des résultats de son exercice 2010-2011 clos fin septembre. L'exploitant de Disneyland® Paris a vu son chiffre d'affaires augmenter de 1,8% à 1 297,7 millions d'euros sur l'exercice écoulé.

Une performance qui masque la progression de 5% du chiffre d'affaires des activités touristiques, reflétant une amélioration de la dépense par visiteur et une progression des volumes des activités touristiques. Le recul des activités de développement immobilier (- 37 millions d'euros) s'explique par la vente d'un actif immobilier significatif au cours de l'exercice précédent.

L'évolution de la rentabilité déçoit. La perte nette s'est creusée à 64 millions d'euros (contre 45,2 millions d'euros en 2009-2010), "reflétant une diminution de la marge des activités de développement immobilier et une augmentation des coûts visant à renforcer l'expérience vécue par nos visiteurs", explique le groupe.

A titre de comparaison, les analystes d'Oddo Securities tablaient sur un chiffre d'affaires de 1315,5 millions d'euros pour une perte nette réduite à 14,7 millions d'euros. "La grosse déception de cette publication vient du seul quatrième trimestre, où les activités touristiques progressent de seulement 2%, après 6% sur les neuf premiers mois de l'année".

La faiblesse de la croissance de l'activité au quatrième trimestre explique donc en partie la dégradation des comptes. Autre explication, les dépenses d'investissement dans l'allongement des horaires d'ouverture des parcs, les nouveaux divertissements et l'amélioration de l'attrait visuel du site pour les visiteurs.

"Même s'ils ont pesé sur nos coûts, ces investissements sont essentiels pour maintenir notre attractivité à long terme et nous permettre de rester la première destination touristique en Europe", explique Euro Disney.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...