Bourse > Essilor intl. > Essilor intl. : En tête du CAC40 après ses semestriels
ESSILOR INTL.ESSILOR INTL. EI - FR0000121667EI - FR0000121667
97.970 € -1.02 % Temps réel Euronext Paris
98.500 €Ouverture : -0.54 %Perf Ouverture : 98.510 €+ Haut : 97.000 €+ Bas :
98.980 €Clôture veille : 667 806Volume : +0.31 %Capi échangé : 21 367 M€Capi. :

Essilor intl. : En tête du CAC40 après ses semestriels

tradingsat

(CercleFinance.com) - Essilor caracole en tête du CAC40 avec un gain de 4,7% à 79,8 euros, entouré pour la présentation de résultats semestriels meilleurs que prévu, qui amènent le géant du verre ophtalmique à un relèvement d'objectif annuel.

Le résultat net part du groupe ajusté a augmenté de 3,5% à 325 millions d'euros, et le résultat opérationnel ajusté de 11,4% à 526 millions, soit une marge en amélioration de 0,1 point à 18,4% alors que le consensus l'attendait à 18,2%.

Le chiffre d'affaires a progressé de 7,9% à 2,78 milliards d'euros au premier semestre 2014, contre un consensus de 2,76 milliards. En organique, les ventes se sont accrues de 3% avec une accélération au second semestre (+3,5%) par rapport au premier (+2,4%).

'Nos efforts d'innovation, cumulés à une communication active auprès des consommateurs et à une nouvelle organisation opérationnelle, ont commencé à porter leurs fruits auprès des professionnels de la vue indépendants et des grands comptes', a déclaré Hubert Sagnières.

'Dans le même temps, le groupe a renforcé sa présence dans trois segments de l'optique en forte croissance - les verres photochromiques, le solaire et internet - tout en affichant une nouvelle progression de sa rentabilité opérationnelle', a poursuivi le PDG d'Essilor.

Aussi, la direction table désormais sur une contribution de l'activité ajustée en progression sensible à environ 18,6% du chiffre d'affaires sur l'ensemble de l'année, contre un objectif précédant qui allait de 18,2 à 18,6%.

'Au-delà de l'amélioration de sa dynamique de croissance organique, nous apprécions Essilor pour son exposition géographique qui lui permet de bénéficier de taux de changes moins défavorables au second semestre', juge Bryan Garnier qui reste à 'achat' sur le titre.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...