Bourse > Essilor intl. > Essilor intl. : Bryan Garnier relève la cible à 78 euros
ESSILOR INTL.ESSILOR INTL. EI - FR0000121667EI - FR0000121667
97.970 € -1.02 % Temps réel Euronext Paris
98.500 €Ouverture : -0.54 %Perf Ouverture : 98.510 €+ Haut : 97.000 €+ Bas :
98.980 €Clôture veille : 667 806Volume : +0.31 %Capi échangé : 21 367 M€Capi. :

Essilor intl. : Bryan Garnier relève la cible à 78 euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - Tout en maintenant leur conseil d'achat sur le titre du leader mondial de l'optique ophtalmique Essilor, les analystes de Bryan, Garnier & Co. ont ce matin relevé leur objectif de cours de 72 à 78 euros. Principal argument : “l'accélération du marché mondial de l'optique, tirée par le poids grandissant des pays émergents.”

En Bourse de Paris ce matoin, l'action Essilor gagne 0,4% à 75,4 euros, ce qui porte sa progression depuis le début de l'année à plus de 38%.

En effet, selon Bryan Garnier, le marché mondial de l'optique monte actuellement en puissance. Principaux catalyseurs : la croissance et le vieillissement de la population mondiale, et l'argument-choc d'Essilor : 'sur les 4,2 milliards de personnes souffrant de troubles visuels, 2,2 milliards ne portent aucune correction visuelle', indique la note de recherche.

'Mais c'est la surtout la montée en puissance des pays émergents (moins de 20% du marché), ceux-ci devraient afficher une croissance annuelle moyenne de 6 à 8% (contre 1 à 2% pour les pays matures), ce qui explique l'accélération du marché mondial de l'optique', indique la note, d'autant que le groupe mise aussi sur l'innovation et les acquisitions pour gagner des parts de marché.

Attention cependant : en forte hausse depuis le début de l'année, Essilor devra également compter, au 4ème trimestre, avec la fin de 'l'effet Hoya' : grand concurrent d'Essilor, le japonais Hoya détenait en Thaïlande d'importantes usines qui ont été mises hors de service par le tsunami, voilà un peu plus d'un an. Ces fabriques devraient retrouver d'ici peu leur niveau de production antérieur. Les ventes d'Essilor ont profité de l'indisponibilité des usines de Hoya pendant l'intervalle, qui va donc bientôt prendre fin.

En conséquence, Bryan Garnier conseille de tirer parti de toute faiblesse du titre pour se placer.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...