Bourse > Erytech pharma > Erytech pharma : Elargit son portefeuille de produits dans l’oncologie
ERYTECH PHARMAERYTECH PHARMA ERYP - FR0011471135ERYP - FR0011471135
13.360 € -7.61 % Temps réel Euronext Paris
13.640 €Ouverture : -2.05 %Perf Ouverture : 13.700 €+ Haut : 13.200 €+ Bas :
14.460 €Clôture veille : 106 927Volume : +1.35 %Capi échangé : 106 M€Capi. :

Erytech pharma : Elargit son portefeuille de produits dans l’oncologie

tradingsat

(Tradingsat.com) - Erytech Pharma a ajouté un nouveau candidat médicament "affameur de tumeurs", ERY‐MET, à son portefeuille en oncologie.

Les cellules tumorales, à la différence des cellules saines, sont dépendantes pour leur croissance de la présence de certains acides aminés dans leur environnement, étant incapables de les produire elles-mêmes, a expliqué mercredi la société biopharmaceutique française.

La suppression complète ou partielle de ces acides aminés dans la circulation sanguine prive ainsi les cellules tumorales de nutriments nécessaires à leur croissance et peut induire leur mort en les "affamant". Les enzymes thérapeutiques qui peuvent supprimer ces acides aminés circulant dans le sang ont souvent une demi‐vie courte et sont fréquemment associées à des niveaux élevés d’effets secondaires.

Or, en les encapsulant dans des globules rouges, il est possible de prolonger leur demi‐vie et de réduire leur toxicité pour les patients.

Ce principe a été démontré dans des études cliniques avec ERY‐ASP1/GRAPSA, le produit phare d’Erytech, actuellement en Phase III dans la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL). ERY‐ASP se compose d'asparaginase encapsulée dans les globules rouges. Il agit sur la déplétion systémique de l’asparagine.

En parallèle du développement d’ERY‐ASP/GRAPSA, Erytech a réalisé des travaux de recherche approfondis pour identifier d’autres enzymes thérapeutiques pouvant affamer les tumeurs et dont l'encapsulation dans les globules rouges serait pertinente. Ce programme de recherche bénéficie d’un soutien financier de Bpifrance à hauteur de 7 millions d'euros2.

Cela a permis l'identification d'un nouveau candidat médicament, ERY‐MET, composé de méthionine‐γ‐lyase (MGL) encapsulée dans les globules rouges. La MGL décompose la méthionine, un acide aminé, et peut ainsi affamer de très nombreux types de tumeurs sensibles à l'élimination de cet acide aminé.

Sous sa forme naturelle, la MGL a une demi‐vie très courte et est fortement dépendante d'un co‐facteur pour être efficace. Or, ce co‐facteur a la particularité d’être naturellement présent à l’intérieur des globules rouges. Grâce à sa technologie exclusive d’encapsulation, ERYTECH a démontré la bonne stabilité de la MGL à l'intérieur des globules rouges, et l’augmentation de sa demi‐vie à plusieurs jours contre quelques heures avec la forme libre.

Sur la base de ces résultats précliniques prometteurs, la société continue son développement préclinique en vue de la réalisation d’un essai clinique. La phase d’industrialisation de la fabrication sera lancée au cours des prochains mois afin de permettre une étude de Phase I chez l'homme en 2015.

L'unité de production d'Erytech est d’ores et déjà adaptée à la production d’ERY‐MET. Ce nouveau produit est protégé par les brevets de base d’Erytech et une demande de brevet spécifique.

"Nous sommes très motivés pour développer ce nouveau produit prometteur qui encapsule de la MGL et qui confirme tout le potentiel de notre technologie d’encapsulation d’enzymes dans les globules rouges. Les globules rouges sont certainement le véhicule le plus approprié pour la MGL car cette enzyme est fortement dépendante d'un co‐facteur, une forme de vitamine B6, qui est contenu particulièrement à l'intérieur des globules rouges", a commenté le Dr Yann Godfrin, co‐fondateur et directeur scientifique d’Erytech Pharma.

"Ce nouveau projet s’inscrit parfaitement dans notre stratégie présentée lors de l’introduction en bourse, qui consiste à créer une valeur stratégique en poursuivant le développement du produit ERY‐ASP dans les leucémies aiguës et les tumeurs solides tout en élargissant l’application de notre technologie propriétaire et notre portefeuille de produits dans l’oncologie", a ajouté Gil Beyen, PDG d’Erytech Pharma.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...